Trois mois de prison supplémentaires pour Mario Charland

Mario Charland, cet homme bien connu pour ses...

Agrandir

Mario Charland, cet homme bien connu pour ses gestes de grossière indécence dans des lieux publics de Trois-Rivières, devra purger trois mois de prison supplémentaires pour avoir lancé un verre d'eau au visage d'un agent de services correctionnels.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Mario Charland, cet homme bien connu pour ses gestes de grossière indécence dans des lieux publics de Trois-Rivières, devra purger trois mois de prison supplémentaires pour avoir lancé un verre d'eau au visage d'un agent de services correctionnels.

Dans le cadre d'une peine de six mois qu'il purgeait déjà pour avoir enfreint des conditions de sa probation, Charland avait en effet fait des siennes à l'intérieur des murs de la prison de Trois-Rivières.

Le 23 avril dernier, il avait lancé un verre d'eau sur un agent qui tentait de lui faire prendre sa médication. Celui-ci n'avait pas été blessé mais une plainte de voie de fait avait été portée.

Jeudi, lors du retour de Charland devant le tribunal, il a plaidé coupable sur les chefs de voie de fait et bris de probation. La procureure de la Couronne, Me Pascale Tremblay, a demandé une peine de quatre mois de prison alors que son avocat, Me Jean-Sébastien Gladu, a plutôt suggéré deux mois. La juge Guylaine Tremblay a finalement tranché pour trois mois de prison.

Notons que la précédente peine de prison de Charland devait se terminer le 4 juin mais qu'en raison de ce nouveau délit, il devra demeurer derrière les barreaux plus longtemps que prévu.

Rappelons qu'en février dernier, il avait été condamné à une peine de six mois de prison pour avoir enfreint une condition de sa probation en se rendant dans un Café Morgane pour prendre un café.

Cette peine faisait suite à une autre série d'infractions antérieures, soit des gestes de grossière indécence commis dans ce commerce en août dernier et à plusieurs bris d'engagements et de probation.

Il compte aussi à son actif des actions indécentes commises dans des parcs de Trois-Rivières en 2014 et de nombreux bris de conditions.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer