Yves Brousseau va en appel

Yves Brousseau... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Yves Brousseau

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Yves Brousseau, cet ex-préposé aux bénéficiaires du CSSS de l'Énergie qui a été déclaré coupable d'avoir agressé sexuellement deux patientes dans l'exercice de ses fonctions en 2008 et 2009, a décidé de porter sa cause en appel.

Son avocat Me Simon Ricard souhaite en effet faire casser la décision de culpabilité rendue le 2 mai 2016 par le juge Jacques Trudel au terme d'un procès qui avait duré 15 jours.

Ses motifs d'appel porteront notamment sur l'admissibilité en preuve de la déclaration d'une des plaignantes.

Cette dame était décédée peu de temps après le début de l'enquête préliminaire en février 2013 de sorte qu'il n'avait pas été en mesure de terminer son contre-interrogatoire. Il conteste également l'admissibilité de la déclaration d'une stagiaire de l'hôpital à titre de preuve de faits similaires.

Rappelons qu'Yves Brousseau a été reconnu coupable sur les trois chefs d'agressions sexuelles portés contre lui.

Les faits reprochés à Yves Brousseau seraient survenus en février et octobre 2008 dans le cas d'une première patiente et en septembre 2009 pour la seconde.

Les deux femmes étaient hospitalisées dans le service de psychiatrie de l'hôpital. Yves Brousseau avait pour sa part nié catégoriquement tout contact physique à l'endroit des plaignantes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer