Un chat trouvé pendu à Trois-Rivières

La bête a été trouvée inanimée, pendue à... (Facebook)

Agrandir

La bête a été trouvée inanimée, pendue à une galerie par un lacet de chaussure.

Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Ce qui a toutes les apparences d'un cas de cruauté animale a été découvert au cours des derniers jours sur la rue Saint-Prosper, au centre-ville de Trois-Rivières. Un chat a été pendu à une galerie à l'aide d'un lacet de chaussure et laissé sur place par la personne qui a commis le crime.

L'histoire, qui a fait grand bruit sur les réseaux sociaux lundi, a évidemment été portée à l'attention de la Société protectrice des animaux (SPA) de la Mauricie par un citoyen qui a fait la macabre découverte.

«Nous avons effectivement reçu le signalement d'un citoyen du secteur. Nous sommes allés récupérer l'animal et avons essayé de recueillir de l'information auprès des voisins. Pour le moment, nous n'avons pas encore de suspect en vue», explique Marco Paris, directeur adjoint administratif à la SPA Mauricie.

Ce dernier précise d'ailleurs que le chat n'a pas pu être identifié comme ayant un propriétaire, et qu'aucun signalement de chat perdu correspondant à sa description n'a été rapporté à la SPA.

Une plainte en bonne et due forme a été déposée à la Sécurité publique de Trois-Rivières, qui mènera également son enquête dans ce dossier. Il faut dire que depuis quelques mois, la législation a changé dans ce domaine, si bien qu'un tel acte de cruauté animale peut désormais être passible d'accusations au criminel, en plus d'amendes très salées pour la personne responsable.

«C'est un acte totalement gratuit, ça c'est certain. On essaie de comprendre ce qui s'est passé dans ce cas-ci, mais c'est bien difficile de comprendre la motivation d'un individu à commettre un tel acte», admet Marco Paris, qui rappelle que la SPA Mauricie est toujours disposée à recevoir les animaux dont les propriétaires sont forcés de se départir, ou encore à aller récupérer des animaux abandonnés ou errants qui indisposent le voisinage.

D'autres actes similaires ont été enregistrés sur le territoire au cours de la dernière année, confirme M. Paris. Deux ou trois chats auraient aussi été retrouvés pendus de cette façon et récupérés par la SPA Mauricie.

Toutefois, difficile de faire un lien entre les événements, puisqu'ils ne se sont pas tous déroulés dans le même secteur et que le modus operandi n'était pas identique d'une fois à l'autre.

Toute personne possédant de l'information susceptible de pouvoir identifier le responsable de cet acte peut communiquer avec la SPA Mauricie au 819 376-0806 ou avec la Sécurité publique de Trois-Rivières au 819 370-6700.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer