Enfants-retour publie une photo de David Fortin âgé de 22 ans

Ce portrait de David Fortin a été réalisé par... (PHOTO VIA PC)

Agrandir

Ce portrait de David Fortin a été réalisé par un ordinateur. Il aura 22 ans le 9 juin.

PHOTO VIA PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Lia Lévesque
La Presse Canadienne

À l'occasion de la Journée nationale des enfants disparus, mercredi, le Réseau enfants-retour a publié la photo de David Fortin, disparu en 2009, sous les traits de l'homme de 22 ans qu'il pourrait être devenu aujourd'hui.

La mère de David Fortin, Caroline Lachance (à gauche),... (Photo André Pichette, La Presse) - image 1.0

Agrandir

La mère de David Fortin, Caroline Lachance (à gauche), a témoigné de la peine qu'elle éprouve encore aujourd'hui puisqu'elle n'a toujours pas de nouvelles de son fils. À sa droite, la directrice générale du Réseau enfants-retour, Pina Arcamone.

Photo André Pichette, La Presse

David Fortin est disparu d'Alma à l'âge de 14 ans. Il aurait donc 21 ans aujourd'hui, et fêterait ses 22 ans le 9 juin.

Au cours d'une rencontre avec la presse, mercredi, dans une école primaire de Montréal, sa mère, Caroline Lachance, a témoigné de la peine qu'elle éprouve encore aujourd'hui puisqu'elle n'a toujours pas de nouvelles de son fils.

«Vivre la disparition d'un enfant, ça bouleverse une vie à tout jamais, pas seulement pour les parents, mais pour une famille en entier. Notre vie n'est plus pareille; notre enfant nous manque, jour après jour», a-t-elle témoigné, la gorge nouée par l'émotion.

«On a toujours espoir qu'une information, la bonne, arrivera pour pouvoir le retrouver. Aujourd'hui, je profite de l'occasion pour relancer les recherches ou les personnes qui peuvent détenir de l'information dans tous les dossiers, en particulier aujourd'hui pour David, pour que bientôt s'arrête notre cauchemar», a-t-elle ajouté.

En 2015, 6803 disparitions d'enfants ont été rapportées aux services policiers du Québec. De ce nombre, on compte 3187 fugues chez les garçons et 2218 fugues chez les filles.

Les autres cas regroupent l'enlèvement par un étranger, l'accident, le fait de s'égarer, l'enlèvement par un parent, la traite de personnes, la mort présumée et les causes inconnues.

Au Canada, ce sont 45 288 disparitions d'enfants qui ont été enregistrées.

La directrice générale du Réseau enfants-retour, Pina Arcamone, ainsi que les services de police rappellent qu'il est important de donner des consignes de sécurité aux enfants, sans toutefois les effrayer.

Mme Arcamone invite aussi la population à consulter régulièrement les photos d'enfants disparus, notamment sur le site d'Enfants retour, puisque ce sont parfois des informations émanant du public qui permettent de retrouver des enfants disparus.

«Les statistiques actuelles démontrent qu'un enfant sur six est retrouvé avec succès grâce à des gens ordinaires qui prennent le temps de regarder les photos de ces enfants», a souligné Mme Arcamone.

Exemples de consignes à donner aux enfants:

  • se méfier des inconnus
  • connaître son adresse, son numéro de téléphone
  • connaître le numéro des services d'urgence, le 911
  • lorsque possible, se rendre à l'école avec un(e) ami(e)
  • informer ses parents de notre itinéraire pour se rendre à l'école
  • convenir d'un mot de passe familial pour les cas d'urgence
  • connaître l'importance de dire «non»
  • suivre des règles de bonne conduite sur Internet

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer