Agression sexuelle sur une personne déficiente: Gingras cité à procès

Roland Gingras a subi son enquête préliminaire au... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Roland Gingras a subi son enquête préliminaire au palais de justice de Trois-Rivières.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Un homme de 58 ans de Nicolet, Roland Gingras, doit faire face à la justice pour des présumés abus sexuels commis sur une femme souffrant d'une déficience intellectuelle.

Les faits qui lui sont reprochés seraient survenus entre avril et juillet 2014. Il se serait livré à des agressions sexuelles sur la présumée victime à quelques reprises au cours de cette période.

Outre l'accusation d'agression, il doit également répondre au chef d'exploitation sexuelle puisque la plaignante souffre d'une déficience qui limite son autonomie.

La femme d'âge adulte aurait les capacités d'une adolescente de moins de 14 ans selon la preuve dont dispose la procureure de la Couronne, Me Marie-Ève Paquet.

Le prévenu aurait donc profité de sa position d'autorité et de la vulnérabilité de la présumée victime pour se livrer à des abus sexuels.

Roland Gingras, qui est défendu par Me Bertrand Jacob, était de retour devant le tribunal, mardi, pour y subir son enquête préliminaire, bien que le renvoi à procès n'était pas contesté.

À cette occasion, la plaignante a livré un témoignage par le biais d'une visio-conférence. Elle a par la suite été contre-interrogée par Me Jacob.

Cependant, en vertu d'une ordonnance de non-publication, il nous est interdit de dévoiler le contenu de la preuve et les informations révélées par la plaignante.

Le juge Bruno Langelier a donc cité Roland Gingras à subir son procès sur les deux chefs tels que portés contre lui. La cause a été reportée pour la forme au 13 juin. Les parties n'ont pas caché que la notion de consentement sera au centre du procès à venir.

Notons que le prévenu, toujours présumé innocent, bénéficie de sa liberté durant les procédures judiciaires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer