André Dubé écope de 260 $ d'amendes pour fuite et entrave

André Dubé, cet ex-conseiller municipal de Saint-Alexis-des-Monts, devra payer... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) André Dubé, cet ex-conseiller municipal de Saint-Alexis-des-Monts, devra payer 260 $ d'amendes pour avoir fui les policiers et résisté à son arrestation.

Dans le cadre de son procès qui a eu lieu ce vendredi au palais de justice de Trois-Rivières, il a en effet été déclaré coupable par le juge Jacques Lacoursière des deux chefs d'accusation qui pesaient contre lui, soit fuite et entrave.

Rappelons que le 3 avril 2013, il avait été intercepté en milieu d'après-midi alors qu'il circulait sur la rue Notre-Dame Nord à Louiseville. Il s'était tout d'abord arrêté mais avait finalement décidé de prendre la fuite. C'est qu'il avait dans sa voiture 206 cartons de cigarettes de contrebande. Les policiers l'avaient poursuivi jusqu'à Saint-Alexis-des-Monts, où il avait finalement été intercepté. Les policiers avaient dû le sortir de son véhicule pour procéder à son arrestation.

Défendu par Me Mario Melançon, André Dubé a été condamné à payer des amendes totalisant 260 $. Son permis de conduire a par ailleurs été révoqué.

En ce qui concerne le tabac de contrebande, il avait écopé en novembre 2014 d'amendes totalisant 100 000 $ pour avoir vendu, livré ou eu en sa possession du tabac destiné à la vente au détail et dont le paquet n'était pas identifié conformément à la loi.

Or, il n'en est pas à ses premiers démêlés judiciaires pour contrebande de tabac. En avril 2013, il avait même déclaré une faillite après avoir été confronté à une amende de près de 700 000 $ de Revenu Québec pour la contrebande de tabac, et ce, en vertu de la Loi concernant l'impôt sur le tabac.

Notons qu'il lui reste une autre cause en suspens en lien avec l'événement survenu le 12 mai 2013. Tandis qu'il circulait à Saint-Alexis-des-Monts, il avait été intercepté par des patrouilleurs de la Sûreté du Québec pour excès de vitesse. Après s'être immobilisé à la demande des policiers, il aurait brusquement redémarré et pris encore une fois la fuite. Les policiers l'auraient pris en chasse pour finalement le rejoindre 9 km plus loin. Encore là, des cartons de cigarettes de contrebande avaient été retrouvés dans le véhicule du fuyard. À la suite de ce présumé événement, il avait démissionné de ses fonctions de conseiller municipal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer