Vol qualifié à Saint-Édouard: deux personnes arrêtées

Les policiers ont arrêté deux individus à la... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Les policiers ont arrêté deux individus à la suite d'un vol qualifié.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Deux personnes ont été arrêtées lundi soir à Saint-Édouard-de-Maskinongé en lien avec un vol qualifié survenu dans un commerce de la rue Notre-Dame, dans la même municipalité.

Vers 20 h, les policiers ont été appelés à se rendre à ce commerce après qu'un individu au visage couvert s'est présenté avec un marteau et a exigé le contenu du tiroir-caisse ainsi que des cartons de cigarettes.

L'individu, qui avait pris la fuite à pied, aurait été vu quelques mètres plus loin embarquant comme passager dans un véhicule. Une description sommaire a pu être donnée aux policiers, qui ont amorcé des recherches.

Plus tard, vers 21 h 40, un autre appel, faisant état d'un autre vol qualifié dans un commerce de Saint-Damien, dans Lanaudière, a retenu l'attention des policiers étant donné qu'il s'agissait du même modus operandi et de la même description du suspect et du véhicule.

Vers 22 h, le véhicule suspect a été localisé à Saint-Édouard-de-Maskinongé, sur la route 348. Les deux personnes prenant place à l'intérieur, une jeune femme de 19 ans qui conduisait, et un homme de 26 ans, ont été arrêtés et emmenés au poste de la Sûreté du Québec de Louiseville pour y subir un interrogatoire. Des objets pouvant être reliés aux vols ont aussi été saisis dans le véhicule.

L'homme de 26 ans, Jérémy Bonsaint de Saint-Félix-de-Valois, a comparu mardi au palais de justice de Trois-Rivières.

Il fait face à six chefs d'accusation en lien avec les deux délits, soit deux pour les vols qualifiés, deux autres pour port de déguisement et enfin deux derniers pour avoir porté une arme (un marteau) dans un dessein dangereux. La Couronne s'est objectée à sa remise en liberté. Il sera ramené en cour le jeudi 14 avril au stade de son enquête sur caution.

La jeune femme a pour sa part été relâchée sous promesse de comparaître.

L'enquête dans ce dossier se poursuit puisque, selon la Sûreté du Québec, les deux suspects pourraient être reliés à d'autres vols commis dans la région de Lanaudière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer