Voleuse sexy: la Couronne va en appel

Stéphanie Beaudoin a plaidé coupable à 39 chefs... (La Voix de l'Est)

Agrandir

Stéphanie Beaudoin a plaidé coupable à 39 chefs d'introduction par effraction et de vols, ainsi qu'à sept autres en lien avec la possession illégale d'armes à feu, complot pour vol et possession d'articles de cambriolage pour un total de 46.

La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La sentence de prison imposée à Stéphanie Beaudoin pour une quarantaine de vols commis dans des résidences des MRC d'Arthabaska et de l'Érable à l'été 2014, a été portée en appel par la Couronne.

Le procureur aux poursuites criminelles et pénales, Me Louis-Charles Bal, a en effet obtenu la permission d'en appeler de cette sentence de 90 jours de prison discontinue. La cause sera débattue le 2 août prochain.

Rappelons que le 8 février dernier, celle qui a été surnommée la voleuse sexy, avait en effet été condamnée à passer 45 week-ends en prison pour la série de vols qu'elle avait commis. La Couronne avait pour sa part réclamé 18 mois de prison.

Lors du prononcé de la sentence, le juge Bruno Langelier avait notamment tenu compte du jeune âge de l'accusée, soit 23 ans, du fait qu'elle n'avait pas d'antécédents judiciaires, du faible risque de récidive, des remords qu'elle avait manifestés et de la présence de problèmes mentaux, plus précisément un trouble de personnalité limite.

Outre cette peine d'emprisonnement, elle devait aussi se soumettre à une période de probation de 30 mois, 200 heures de travaux communautaires, suivre les thérapies requises par son agent de probation et son médecin traitant et s'abstenir de se servir de son image afin d'obtenir des bénéfices.

Stéphanie Beaudoin a plaidé coupable à 39 chefs d'introduction par effraction et de vols, ainsi qu'à sept autres en lien avec la possession illégale d'armes à feu, complot pour vol et possession d'articles de cambriolage pour un total de 46. En échange de ces plaidoyers, la Couronne avait accepté de laisser tomber les 68 autres chefs de vol, de recel et de possession de haschich qui avaient été déposés.

Selon l'information obtenue des policiers, Stéphanie Beaudoin et ses trois complices âgés de 11, 13 et 17 ans auraient dérobé de l'argent et du matériel pour une valeur globale de 86 000 $.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer