Important réseau de trafic de cannabis démantelé

Une vaste opération policière a eu lieu jeudi... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Une vaste opération policière a eu lieu jeudi afin de démanteler un réseau de production et de trafic de cannabis en Mauricie. Une perquisition a eu lieu au Pot, au centre-ville de Trois-Rivières.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La police vient de porter un dur coup au trafic de cannabis en Mauricie. La frappe menée jeudi par la Sûreté du Québec a permis d'arrêter 32 personnes, dont six Trifluviens considérés comme les têtes dirigeantes présumées d'un vaste réseau de producteurs et de trafiquants de cannabis.

Daniel Brunelle, 69 ans, Frédéric Thompson, 40 ans, Bernard Mailhot, 37 ans, Simon Girard, 30 ans, Jérémie Laliberté-Béliveau, 29 ans, et Jonathan Verret-Casaubon, 22 ans, ont été accusés de gangstérisme, de production et de trafic de cannabis, ainsi que de complot pour des gestes posés entre mars 2015 et mars 2016. Les autres suspects font face à quelques-unes de ces accusations, sauf celle de gangstérisme. Girard, Brunelle et Yves Fernand Buonora sont accusés de trafic de cocaïne ou présentée ou tenue comme telle.

Dès 7 h, le service des enquêtes des crimes majeurs de la SQ lançait une série de perquisitions et procédait aux arrestations. La Sécurité publique de Trois-Rivières et la Gendarmerie royale du Canada ont prêté main-forte à la SQ pour mener 37 perquisitions dans des résidences et des véhicules.

Ces saisies ont eu lieu à Trois-Rivières, Bécancour, Saint-Célestin, Saint-Élie-de-Caxton, Saint-Léon-le-Grand, Maskinongé, Yamachiche, Saint-Sylvère, Shawinigan (secteur de Lac-à-la-Tortue) et Saint-Maurice. Des perquisitions ont aussi été menées à Saint-Raymond-de-Portneuf, Saguenay (secteur de Jonquière) et Montréal. Quelque 200 policiers ont participé à l'intervention.

Le travail s'est échelonné sur plusieurs heures, mais la récolte a été bonne pour la police: des milliers de plants de cannabis ont été saisis, de même qu'une importante somme d'argent. Du matériel servant au trafic de stupéfiants, du matériel informatique et des véhicules ont aussi été perquisitionnés. Quinze lieux de production de cannabis ont été démantelés.

«C'est une grosse prise. Ce sont des producteurs et des vendeurs à grande échelle. Le réseau était une chaîne de montage. On a des gens qui produisaient du cannabis, des individus qui faisaient l'ensachage, d'autres qui s'occupaient de la livraison à Montréal, à Québec et au Saguenay en plus de l'environnement ici», explique Me Nathalie Jomphe, procureure de la Couronne, qui estime que les revenus de ce réseau se calculent à plusieurs centaines de milliers de dollars.

Selon la Couronne, le réseau fonctionnait rondement. Les sacs de cannabis étaient placés dans des sacs d'équipement de hockey qui prenaient la direction de ces trois régions, en plus de servir à alimenter le marché régional. Une livre de cannabis pouvait se vendre jusqu'à près de 2000 $.

L'enquête policière a été amorcée en novembre 2014. Certaines informations ont été acheminées aux forces de l'ordre concernant des activités illicites. À force d'opérations de filature et de recoupe d'informations, les policiers ont découvert un véritable réseau structuré. Ils ont réussi à obtenir des mandats pour de l'écoute électronique en décembre 2015.

Un logement de la rue Saint-Olivier a été... (François Gervais) - image 4.0

Agrandir

Un logement de la rue Saint-Olivier a été visité par les policiers trifluviens.

François Gervais

Tous en prison

Trente-et-une des 32 personnes arrêtées jeudi ont comparu au palais de justice de Trois-Rivières. Le 32e suspect a comparu à Saguenay.

En raison du travail à abattre par la Couronne à la suite des arrestations afin de déterminer si des éléments de preuve seront ajoutés et de la volumineuse preuve qu'elle soumet aux différents avocats de la défense, la Couronne s'est opposée à la remise en liberté des suspects. Ils reviendront tous au palais de justice de Trois-Rivières mercredi, pour la forme, pour l'étape de l'enquête sur caution.

La police possède un mandat pour deux autres suspects dans cette affaire qui devraient être arrêtés dans les prochains jours.

La police a aussi mené une perquisition dans... (François Gervais) - image 5.0

Agrandir

La police a aussi mené une perquisition dans cette résidence de la rue de Francheville, à Trois-Rivières.

François Gervais

Perquisition au restaurant le Pot

Les gens qui circulaient jeudi matin au centre-ville de Trois-Rivières ont remarqué que la police procédait à une perquisition au restaurant Le Pot Papilles et Cocktails. Simon Girard faisait partie jusqu'à tout récemment des actionnaires de ce commerce. Considéré comme un chef présumé de ce réseau, Girard est d'ailleurs le fils d'un ancien sous-ministre de la Sécurité publique.

La direction du restaurant a émis un communiqué en fin d'avant-midi indiquant que «le restaurant n'est visé par aucune accusation», et «qu'au contraire, il est seulement victime d'un mandat de perquisition qui n'est aucunement lié aux activités du restaurant». Les dirigeants David Pelletier et Pierre-Hugues Trudel ne sont pas visés par l'opération policière.

Le restaurant était ouvert jeudi.

Cinq des têtes dirigeantes du réseau

Daniel Brunelle, l'une des présumées têtes dirigeantes du... (François Gervais) - image 7.0

Agrandir

Daniel Brunelle, l'une des présumées têtes dirigeantes du réseau.

François Gervais

Daniel Brunelle, Trois-Rivières

Simon Girard, Trois-Rivières... (François Gervais) - image 8.0

Agrandir

Simon Girard, Trois-Rivières

François Gervais

Simon Girard, Trois-Rivières

Jérémie Laliberté-Béliveau, Trois-Rivières... (François Gervais) - image 9.0

Agrandir

Jérémie Laliberté-Béliveau, Trois-Rivières

François Gervais

Jérémie Laliberté-Béliveau, Trois-Rivières

Frédéric Thompson, Trois-Rivières... (François Gervais) - image 10.0

Agrandir

Frédéric Thompson, Trois-Rivières

François Gervais

Frédéric Thompson, Trois-Rivières

Jonathan Verret Casaubon, Trois-RIvières... (François Gervais) - image 11.0

Agrandir

Jonathan Verret Casaubon, Trois-RIvières

François Gervais

Jonathan Verret Casaubon, Trois-RIvières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer