Réal Thiffeault et Marie Trottier accusés d'incendie criminel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(LA TUQUE) Réal Thiffeault et Marie Trottier devront répondre à plusieurs chefs d'accusation en lien avec l'incendie dans une résidence de la rue des Chênes à La Tuque, en novembre 2013. Ils étaient de retour devant le juge, mardi, au palais de justice de La Tuque.

Les deux individus de La Tuque sont accusés d'incendie criminel et d'incendie criminel avec une intention frauduleuse envers une compagnie d'assurance.

On reproche également à Réal Thiffeault et Marie Trottier d'avoir, entre le 14 novembre 2013 et le 23 novembre 2013, volé une somme ne dépassant pas 5000 $ à Intact compagnie d'assurance.

Le dossier reviendra devant le juge le 10 mai pour fixer la date du procès. Le procès aura lieu devant un juge de la Cour du Québec.

Rappelons que les pompiers avaient été appelés à se rendre sur les lieux de l'incendie aux alentours de 4 h 30 le matin du 11 novembre. L'incendie avait été considéré comme suspect par le Service incendie de la Ville et le dossier avait été remis à la Sûreté du Québec.

Les flammes avaient pris naissance dans la cuisine de la maison et la fumée s'était propagée dans le dépanneur Boulianne, qui avait un lien barricadé avec le garage de la résidence.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer