Autorité des marchés financiers: nouvelles plaintes contre Martineau

Claude Martineau... (Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Claude Martineau

Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le dossier de Claude Martineau commence à prendre du volume au bureau de l'Autorité des marchés financiers.

L'AMF vient de déposer sept nouvelles accusations contre cet homme de Trois-Rivières et contre Guy Lampron pour exercice illégal de représentant en assurances de personnes.

Cette poursuite déposée par l'AMF reproche à M. Martineau d'avoir exercé les activités de représentant en assurance de personnes sans posséder de certificat.

L'AMF l'accuse d'avoir fourni une information fausse et trompeuse et d'avoir contrevenu à une décision rendue par le Bureau de décision et de révision qui lui interdit depuis juillet 2014 d'agir comme représentant ou dirigeant responsable d'un cabinet en assurances de personnes.

«De nouveaux faits ont été portés à notre attention en août et en septembre, suivant ce qui est arrivé l'automne dernier», déclare Sylvain Théberge, porte-parole de l'AMF.

M. Théberge fait référence à une poursuite intentée en octobre dernier contre M. Martineau.

Quelque 25 accusations ont été déposées contre lui. Ces accusations lui reprochent d'avoir exercé illégalement la fonction de représentant en assurances de personnes, d'avoir fourni des informations trompeuses et de ne pas avoir respecté une décision du Bureau de décision et de révision.

Tout comme en octobre dernier, il semble que M. Martineau ait agi avec l'aide d'une personne pour les actes reprochés dans la plus récente poursuite.

L'AMF accuse Guy Lampron d'avoir aidé Claude Martineau à exercer les activités de représentant sans être titulaire d'un certificat à cette fin.

Sylvain Théberge précise que l'AMF doit composer avec des individus récidivistes en matière de finances. Il hésite cependant à qualifier Claude Martineau de cette manière.

«On est devant une deuxième faute alléguée, car il n'est reconnu coupable de rien. Dans ce cas, on a des plaintes qui portent à croire qu'on est dans une situation de répétition avec les événements d'octobre.»

Le dossier des plaintes du mois d'octobre, qui impliquent aussi Paul-André Bélisle, n'est pas encore réglé. Il semble que Claude Martineau ait plaidé non coupable aux accusations, car l'AMF est en attente d'une date de procès.

Si Claude Martineau plaide coupable ou s'il est reconnu coupable des dernières accusations, il s'expose à devoir débourser 19 000 $ en amendes. Guy Lampron risque de payer 4000 $ en amende s'il est coupable des gestes reprochés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer