Un enseignant d'Opitciwan perd la vie dans un accident

La voiture de l'enseignant a été trouvée au... (Justin Chachai)

Agrandir

La voiture de l'enseignant a été trouvée au kilomètre 132 de la route menant à Opitciwan, lundi.

Justin Chachai

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Une sortie de route a coûté la vie, en début de semaine, à un enseignant de la communauté atikamekw d'Opitciwan en Haute-Mauricie. La victime est Pierre Saint-Aubin, 64 ans.

Un malaise ou de mauvaises conditions sur la chaussée pourraient expliquer l'accident, selon le porte-parole de la Sûreté du Québec, Jean Tremblay.

C'est un travailleur, qui s'affairait au déneigement, qui a repéré la voiture submergée sous un pont du kilomètre 132 de la route forestière 17 menant à Opitciwan.

L'opération policière s'est mise en branle peu de temps après l'heure du dîner, lundi. Les policiers du service de Sécurité publique d'Opitciwan se sont rendus sur les lieux. Le corps de l'homme a été trouvé à l'intérieur du véhicule.

Depuis la triste nouvelle, la petite communauté d'Opitciwan est sous le choc. M. Saint-Aubin enseignait à l'école secondaire Mikisiw depuis les années 90.

À la suite de l'accident, les témoignages de sympathie se multiplient. L'homme, qui a enseigné à plusieurs générations, était très respecté.

«Je l'ai connu personnellement. Il était très apprécié des jeunes, et de la population en général. C'était un autochtone [originaire de la communauté abénakise de Wôlinak] et les gens l'aimaient beaucoup. Il enseignait depuis 1993 ici. Tout le monde le connaissait. Il enseignait les arts plastiques.

Tout le monde est très affecté. Il a aidé beaucoup de jeunes. [...] Beaucoup de gens sont allés visiter sa classe et une chandelle a été allumée en sa mémoire», a témoigné Justin Chachai, un ancien élève de M. Saint-Aubin.

Le chef d'Opitciwan a d'ailleurs offert ses sympathies à toute la famille et il a confirmé que tout était mis en place pour soutenir les jeunes, le personnel de l'école et les membres de la communauté.

«C'est toute la communauté qui est touchée par cette terrible et injuste perte. Notre peine est immense. Je veux, au nom du Conseil d'Opitciwan, exprimer toute notre sympathie à la famille et aux proches de Pierre St-Aubin, un grand enseignant qui aura marqué l'esprit de plusieurs générations d'étudiants et laissé une trace indélébile à Opitciwan. Nous souhaitons souligner l'apport inestimable de cet enseignant à la communauté», a déclaré le chef Christian Awashish.

Ce dernier a également fait savoir que des travailleurs sociaux étaient présents à l'école secondaire. «Le personnel a été rencontré hier (lundi). Aujourd'hui (mardi), il y a des intervenants dans les classes pour ceux qui en ont besoin. On fait du mieux qu'on peut actuellement», a confirmé le chef Awashish.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer