Fausse alerte à la bombe: résidences évacuées en raison d'un réveille-matin

Des résidents de la rue de Francheville de Trois-Rivières, entre les rues... (Photo: La Presse)

Agrandir

Photo: La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Des résidents de la rue de Francheville de Trois-Rivières, entre les rues Père-Marquette et de la Terrière, ont été évacués lundi après-midi en raison d'un réveille-matin qui ressemblait un peu trop à une bombe.

Des policiers et les pompiers de la Sécurité publique de Trois-Rivières se sont rendus au 3216 de la rue de Francheville, car le concierge de l'immeuble affirmait avoir trouvé quelque chose qui ressemblait à une bombe dans un appartement où il devait faire des travaux.

Rapidement, les policiers ont évacué l'immeuble ainsi que trois autres résidences avant d'établir un large périmètre de sécurité.

C'est en téléphonant au locataire de l'appartement que les policiers ont eu la confirmation qu'il s'agissait que d'un simple réveille-matin. Celui-ci pouvait s'apparenter à des bâtons de dynamite.

Un homme a perdu la vie enseveli sous un fort de neige

Un homme a perdu la vie après avoir été enseveli sous la neige à Saint-Côme, dans Lanaudière, lundi.

Vers 15h15, un appel a été logé pour une personne ensevelie sous la neige près de la route du Lac-Clair, a souligné la porte-parole de la Sûreté du Québec, Joyce Kemp.

La victime âgée de 42 ans s'est retrouvée sous le poids d'une structure de neige, comme un fort de neige, sur un terrain privé, a indiqué la porte-parole.

Le décès de l'homme a été constaté au centre hospitalier, a précisé Mme Kemp.

(La Presse Canadienne)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer