Agression sexuelle armée: nouvelles accusations contre Gaétan Valois

Gaétan Valois...

Agrandir

Gaétan Valois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) De nouvelles accusations ont été portées, vendredi matin, contre Gaétan Valois, cet individu de 44 ans déjà soupçonné d'avoir menacé deux femmes avec un couteau alors qu'il se promenait à vélo.

Cette fois-ci, on lui reproche des gestes encore plus graves, soit d'avoir agressé sexuellement une femme en utilisant une arme. Les gestes auraient été commis le 6 septembre dernier derrière un édifice de la rue Laviolette à Trois-Rivières. Encore une fois, le suspect se baladait à vélo lorsqu'il aurait repéré une femme qu'il ne connaissait pas sur la rue. Armé d'un objet tranchant, il l'aurait entraînée de force dans un endroit à l'abri des regards pour la violer.

La procureure de la Couronne au dossier, Me Martine Tessier, a donc autorisé contre lui le dépôt de quatre nouvelles accusations, soit agression sexuelle armée, séquestration, menaces de mort et bris de probation.

Lors de son retour devant le tribunal vendredi, il a formellement comparu en présence de son avocat Me Louis R. Lupien. La Couronne s'est objectée à sa remise en liberté.

De toute façon, Valois est déjà détenu pour des causes pendantes. Il avait été arrêté au mois d'octobre par les policiers de la Sécurité publique de Trois-Rivières pour s'être livré à deux reprises, toujours en septembre, à des agressions sur des femmes.

Dans les deux cas, le suspect aurait suivi les victimes à vélo avant de s'en prendre à elles et de les menacer avec un couteau.

Le 9 octobre dernier, il avait donc été accusé de voies de fait armées, de menaces, de possession d'une arme dans un dessein dangereux et de bris de probation. Il n'avait pu rependre sa liberté en raison de ses antécédents judiciaires.

Son avocat avait ensuite demandé une évaluation psychiatrique mais celle-ci avait révélé qu'il était criminellement responsable de ses actes.

Tous ses dossiers ont été reportés au 15 mars.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer