Triple meurtre: lieu de garde à déterminer pour Kaven Sirois

Kaven Sirois... (François Gervais)

Agrandir

Kaven Sirois

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) C'est jeudi qu'on pourrait connaître le lieu de garde de Kaven Sirois, ce jeune homme condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant dix ans pour le triple meurtre de la rue Sicard.

La cause est en effet de retour devant le juge Bruno Langelier au palais de justice de Trois-Rivières.

Après plusieurs discussions, les avocats Me David Guévin à la défense et Me Hippolite Brin à la Couronne ont convenu de présenter jeudi matin une suggestion commune quant au lieu de garde à privilégier.

Les possibilités qui s'offrent au jeune homme sont l'Institut Philippe-Pinel, une prison provinciale ou le pénitencier. Ce sera par la suite au juge d'entériner ou non cette suggestion.

Rappelons que le 30 octobre dernier, Kaven Sirois a été assujetti à une peine pour adultes après avoir plaidé coupable aux six accusations portées contre lui, soit trois chefs pour meurtre au premier degré et trois autres pour complot pour meurtre.

Il pourra demander une libération conditionnelle après 10 ans et non 25 ans puisqu'il était mineur à l'époque.

D'autre part, on sait que le jeune homme a annoncé son intention de porter en appel la peine pour adultes qui lui a été imposée. Il a en effet déposé une requête pour permission d'en appeler. Les audiences ont été fixées au 6 mai.

La défense devra alors démontrer que le juge de première instance a commis des erreurs de droit. Si la permission est accordée, la cause sera alors portée en appel, ce qui, en bout de ligne, pourrait modifier la sentence du jeune homme. Sinon, la sentence restera inchangée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer