Pornographie juvénile: ordonnance de blocage sur une maison

Jacques Plamondon, 69 ans, fait face à des... (François Gervais)

Agrandir

Jacques Plamondon, 69 ans, fait face à des accusations de possession, production et distribution de pornographie juvénile.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Une résidence de Trois-Rivières, située sur Place du Havre, fait l'objet depuis mardi d'une ordonnance de blocage en lien avec des crimes de pornographie juvénile.

Les enquêteurs du Service d'enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec ont en effet exécuté une ordonnance de blocage sur la résidence où demeurait Jacques Plamondon, cet enseignant à la retraite qui a été arrêté le 1er décembre pour pornographie juvénile. La police estime que cette maison a servi à commettre des crimes. 

L'homme de 69 ans fait face à plusieurs accusations, soit d'avoir possédé, accédé, produit et distribué de la pornographie juvénile entre le 28 juin 2006 et le 1er décembre 2015. Une très grande quantité de fichiers informatiques avait été saisie dans sa demeure.

Un inventaire des biens a été effectué et l'ordonnance empêche maintenant toute transaction immobilière impliquant cette propriété.

Jacques Plamondon reviendra devant le tribunal le 4 février. Il subit présentement une évaluation psychiatrique visant à déterminer sa responsabilité criminelle au moment des crimes qui lui sont reprochés. La Couronne s'était par ailleurs objectée à sa remise en liberté, de sorte qu'il est toujours détenu pour l'instant.

Le prévenu avait été repéré sur Internet après avoir mis en ligne un fichier de pornographie juvénile. Jacques Plamondon a oeuvré dans le domaine de l'enseignement à La Tuque pendant plusieurs années.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer