Steevie Gym et son président coupables

Le centre d'entraînement Steevie Gym et son président, Steven Diamond, ont été... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(TROIS-RIVIÈRES) Le centre d'entraînement Steevie Gym et son président, Steven Diamond, ont été condamnés par un tribunal à payer de lourdes amendes pour avoir exploité un studio de santé sans détenir un permis.

L'entreprise doit donc payer une amende de 7514 $ alors que son président se voit contraint de verser 2618 $. L'Office de la protection du consommateur leur reprochait d'avoir exploité en septembre 2012 un studio de santé au 3195 rue Baillargeon à Trois-Rivières sans détenir un permis requis par la loi et d'avoir perçu le paiement de certains abonnés en un seul versement.

La loi impose pourtant le paiement en au moins deux versements sensiblement égaux. Par ailleurs, la Loi sur la protection du consommateur prévoit effectivement qu'une entreprise qui exploite un studio de santé doit être titulaire d'un permis délivré par l'Office. Un cautionnement de 15 000 $ est alors exigé afin d'indemniser les consommateurs en cas de fermeture.

Steven Diamond affirme qu'il conteste le jugement. Il ajoute de plus que le centre d'entraînement a depuis été vendu et qu'il ne souhaite pas que cette affaire entache sa réputation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer