Hausse des collisions mortelles sur le territoire de la SQ

La Sûreté du Québec rapporte sur le territoire... (François Gervais)

Agrandir

La Sûreté du Québec rapporte sur le territoire des régions de la Mauricie et de Lanaudière 49 collisions mortelles sur les routes en 2015, dont une survenue en mai à Grandes-Piles.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les collisions mortelles ont augmenté de 13 % sur le territoire desservi par la Sûreté du Québec (SQ) en 2015, comparativement à l'année précédente.

Sur le territoire des régions de la Mauricie et de Lanaudière [le corps policier provincial a récemment redécoupé ses territoires médiatiques], la SQ a recensé 49 collisions mortelles sur les routes et neuf hors route. Du côté du territoire de l'Estrie et du Centre-du-Québec, 38 collisions mortelles sont survenues en 2015 sur les routes alors que cinq accidents hors route ont entraîné des pertes de vies humaines.

Il était toutefois impossible pour la SQ de faire des bilans précis en fonction des régions administratives, comme lors des années précédentes. De plus, le nombre de collisions mortelles ne correspond pas nécessairement, bien qu'il s'en rapproche beaucoup, au nombre de décès. Une collision mortelle peut entraîner plusieurs décès. La Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) ainsi que le ministre des Transports du Québec doivent faire des bilans prochainement.

Dans l'ensemble du Québec, le bilan routier annuel de la SQ révèle que globalement, le nombre de collisions mortelles est passé de 216 en 2014 à 245 en 2015.

Le bilan démontre que les causes des collisions mortelles les plus fréquentes sont les excès de vitesse et la conduite dangereuse. Leur proportion atteint 26 %.

La capacité de conduite affaiblie par l'alcool, les drogues ou la fatigue sont responsables dans 17 % des cas et les distractions au volant, dans 5 %.

Par ailleurs, le non-port de la ceinture de sécurité a été observé chez 21 % des personnes décédées dans des collisions routières.

Parmi les groupes d'usagers, on observe une hausse de 30 % des collisions mortelles impliquant un motocycliste, comparativement à la moyenne des cinq dernières années. On est passé à 43 collisions en 2015.

On note toutefois une baisse de 38 % concernant les victimes de la route âgées de 16 à 24 ans. On en comptait 43 en 2015.

Avec la Presse Canadienne

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer