Cédrika: les recherches se poursuivent sous la neige

Les recherches se poursuivent pour retrouver des indices... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les recherches se poursuivent pour retrouver des indices à Saint-Maurice.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) C'est sous un couvert de cinq centimètres de neige annoncés que les policiers de la Sûreté du Québec ont poursuivi leurs recherches, lundi, à la frontière de Trois-Rivières et de Saint-Maurice, là où le crâne de la jeune Cédrika Provencher a été retrouvé le 11 décembre dernier.

Lundi, la neige a recouvert le terrain où... (Stéphane Lessard) - image 1.0

Agrandir

Lundi, la neige a recouvert le terrain où les policiers concentrent leurs recherches, ainsi que les témoignages de sympathie déposés par plusieurs citoyens depuis une semaine.

Stéphane Lessard

Bien que la Sûreté du Québec refuse depuis dimanche de quantifier ses effectifs sur le terrain, soit depuis que l'ancien ministre de la Sécurité publique du Québec, Marc Bellemare, s'en soit plaint, les forces de l'ordre seront à pied d'oeuvre mardi.

Lundi, solstice d'hiver, les policiers ont continué à ratisser la forêt entourant la sortie 210 de l'autoroute 40 Est.

Depuis le 11 décembre, la Sûreté du Québec concentre ses efforts dans un périmètre étendu sur quelques centaines de mètres carrés autour de son poste de commandement mobile. La semaine dernière, ils étaient plus de 200 membres des forces de l'ordre, chacun armé d'un sarcloir et d'un GPS, à inspecter le moindre centimètre au peigne fin. En fin de semaine, une cinquantaine de policiers prenaient la relève.

Peu à peu, sur le terrain, le rayon des recherches s'agrandit. Si, le 11 décembre et les jours suivants, les policiers se sont attardés à 500 mètres au sud-est de la sortie 210, leur attention s'est ensuite portée un peu en amont. Le 18 décembre, les policiers posaient leur regard directement aux abords de l'autoroute 40 Est.

Le 20 décembre, ils tournaient leur vigilance au sud de ladite autoroute, soit à l'est de la route Bradley, sans exclure l'idée de ratisser le boisé qui départage les voies de la 40 Est et la 40 Ouest. Le lendemain, des policiers saisissaient le flambeau directement à la sortie 210, longeant l'autoroute cette fois en direction ouest.

La Sûreté du Québec se montre très avare de commentaires depuis dimanche dernier, jour choisi par l'ex-ministre de la Justice du Québec, Marc Bellemare, pour fronder le travail effectué sur le terrain.

Me Bellemare signalait alors sa déception que l'effectif policier passe de 200 durant la première semaine à 50 durant la fin de semaine suivante. «J'étais content à 200 policiers, à 50 je suis un peu déçu», lançait-il au moment où plus de 150 personnes tenaient une vigile en mémoire de la fillette.

Depuis une semaine, de nombreux citoyens sont venus se recueillir à la lisière du périmètre de sécurité délimité par la Sûreté du Québec. Peluches, fleurs et condoléances écrites s'accumulent sur un autel improvisé érigé à l'embouchure de la sortie 210. Sur les réseaux sociaux également, la blogosphère s'anime depuis le 11 décembre.

Selon la firme Influence Communication, le nom «Cédrika Provencher» a été le troisième mot-clic le plus utilisé au Canada dans la semaine du 8 au 14 décembre. Le 16 décembre, les recherches terrains devançaient la première mondiale du nouveau film Star Wars. Dans le top-50 des nouvelles les plus courues en 2015, les recherches entourant Cédrika Provencher sont arrivées en neuvième position (7,46% du poids médiatique).

Enfin, rappelons que toute information relative à cette enquête peut être communiquée, et ce, de façon confidentielle, à la centrale d'information criminelle de la Sûreté du Québec, au 1 800 659-4264. Depuis la découverte des restes de Cédrika Provencher, la Sûreté du Québec a reçu plus de 200 informations provenant du public.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer