Cédrika: l'enquête progresse

On sait que depuis quelques jours, pas moins... (François Gervais)

Agrandir

On sait que depuis quelques jours, pas moins de 200 policiers étaient affectés aux fouilles sur le terrain et à l'enquête. Jeudi encore, ce fut le cas toute la journée en dépit de la pluie.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'enquête policière visant à éclaircir le meurtre de Cédrika Provencher et à mettre la main sur le tueur progresse à un bon rythme mais ses résultats demeureront confidentiels pour l'instant.

Le capitaine Guy Lapointe, chef du service des... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste) - image 3.0

Agrandir

Le capitaine Guy Lapointe, chef du service des communications à la Sûreté du Québec.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Pendant que les fouilles se poursuivaient jeudi pour... (François Gervais) - image 3.1

Agrandir

Pendant que les fouilles se poursuivaient jeudi pour une cinquième journée consécutive, les hommages continuent d'affluer à l'entrée du boisé où les ossements de Cédrika ont été retrouvés. Le nombre de peluches ne cesse d'augmenter.

François Gervais

Dans le cadre d'un point de presse, la Sûreté du Québec s'est dite satisfaite des recherches qui sont menées sur le terrain depuis dimanche en dépit des conditions météorologiques et de la minutie qu'elles nécessitent.

«L'enquête continue de progresser et nous sommes satisfaits de l'avancée des travaux. Ce n'est pas une course contre la montre; on parle ici de rigueur. Il faut prendre le temps de bien faire les choses», a indiqué le capitaine Guy Lapointe, chef du service des communications à la Sûreté du Québec.

Toutefois, impossible d'en apprendre plus sur les éléments qui auraient été retrouvés dans le boisé et sur la réelle avancée de l'enquête. Encore moins toute information concernant le ou les suspects qu'ils auraient dans leur mire. «La priorité est de ne pas nuire à notre enquête. Nous voulons faire une arrestation, pouvoir porter des accusations et ultimement obtenir un verdict de culpabilité.»

Depuis la découverte des ossements de la fillette, pas moins de 200 informations ont été transmises aux enquêteurs par les citoyens. Au dire du capitaine Lapointe, elles ont toutes été vérifiées et analysées. Preuve qu'elles ne sont pas toutes inutiles, il invite la population à continuer à transmettre toute information en lien avec Cédrika en composant le 1 800 659-4264.

La SQ n'est pas fermée non plus à l'idée de proposer une récompense en échange d'informations pouvant conduire à l'arrestation du meurtrier, bien qu'elle précise ne pas encore être rendue là. 

Interrogé sur un suspect éventuel, le capitaine Lapointe a dit ne pas être complètement dans le noir sans toutefois vouloir en dire plus. Il a aussi été questionné sur l'homme à l'Acura rouge lors du point de presse. «C'est un élément d'enquête pertinent. Ça fait toujours partie des pistes qui sont envisagées», a-t-il répondu sans élaborer davantage.

La température n'a pas nui aux recherches dans... (François Gervais) - image 4.0

Agrandir

La température n'a pas nui aux recherches dans le boisé, situé le long de l'autoroute 40 à la hauteur de la sortie 210. Toutefois, celles-ci nécessitent beaucoup de minutie.

François Gervais

Toutefois, il en a profité pour rétablir certaines informations qui auraient circulé à l'effet que la SQ aurait mis en place une stratégie de communications pour faire bouger les choses. «Il n'y a pas de stratégie, ni de plan de match. Je suis ici pour répondre à vos questions. Je comprends la curiosité des gens mais ce qui nous guide, c'est la pérennité de l'enquête. Nous n'avons pas d'autre stratégie que de protéger l'enquête», a-t-il précisé. 

Les recherches vont par ailleurs se poursuivre au cours des prochains jours notamment ce week-end bien que les effectifs seront réduits. On sait que depuis quelques jours, pas moins de 200 policiers étaient affectés aux fouilles sur le terrain et à l'enquête. Jeudi encore, ce fut le cas toute la journée en dépit de la pluie. 

Notons en terminant qu'il s'agissait de la première sortie publique de la Sûreté du Québec depuis dimanche dernier, soit depuis la visite du grand patron de la SQ, Martin Prud'homme.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer