Une vigile pour Cédrika ce samedi au parc Chapais

Chantale Béland et Claire Lefebvre ont organisé une... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Chantale Béland et Claire Lefebvre ont organisé une vigile qui aura lieu ce samedi au parc Chapais à compter de 16 h. On les voit ici devant le rosier commémoratif de Cédrika.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une vigile à la mémoire de Cédrika Provencher aura lieu ce samedi, de 16 h à 18 h, au parc Chapais, non loin de l'endroit où elle a été vue pour la dernière fois, le 31 juillet 2007.

Ce sont Chantale Béland et Claire Lefebvre qui ont décidé de tenir cette activité après avoir eu l'accord de la famille. Elles sont toutes les deux des bénévoles qui avaient été impliquées activement dans les recherches pour retrouver Cédrika dès les premières heures de sa disparition.

Mme Béland a indiqué que cette vigile avait pour but de manifester la solidarité de la population envers la famille et Cédrika. Le grand-père Henri a déjà confirmé sa présence. «Pour nous, il est important que Cédrika soit dans la lumière», a-t-elle précisé.

Les gens sont donc invités à se rendre au parc Chapais. Une tribune sera disponible pour ceux qui auront envie de prononcer quelques mots.

Une prière pour Cédrika au Sanctuaire

Cap-Jeunesse, le service d'animation pour les jeunes et les familles du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, a choisi de donner une teinte particulière à son activité Une bougie pour un ami, prévue le samedi 19 décembre de 18 h à 21 h dans la programmation de Noël en lumière. 

Les gens qui franchiront les portes de la Basilique à cette occasion seront invités à prier spécialement pour Cédrika Provencher et sa famille.

«Le projet initial était d'inviter les gens à allumer une bougie à l'intention d'une personne proche ou d'une cause qui leur tient à coeur. Les gens vont demeurer libres de prier pour qui ils veulent, mais une photo de Cédrika sera placée en évidence dans la Basilique en signe de solidarité avec la famille Provencher», explique le coordonnateur de Cap-Jeunesse, Jonathan Houle.

«Concrètement, nos animateurs vont déambuler sur les terrains pour inviter ceux et celles qui visiteront les jardins illuminés, le marché de Noël et l'exposition à entrer dans la Basilique», ajoute-t-il. Ces moments d'intériorité seront bercés par une ambiance musicale créée par la formation trifluvienne Effata.

Les responsables du Sanctuaire ont reçu plusieurs appels de gens qui se demandaient si une cérémonie officielle en l'honneur de Cédrika s'y tiendra. L'organisation d'une telle célébration se fera «si et seulement si la famille en fait la demande», indique-t-on.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer