Cédrika: émotion et recueillement sur les lieux des recherches

Henri Provencher a examiné pendant quelques minutes les... (François Gervais)

Agrandir

Henri Provencher a examiné pendant quelques minutes les toutous et les fleurs qui ont été déposés par des citoyens le long de la clôture à l'entrée du site. Il était visiblement ému.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le coeur chargé d'émotions, les grands-parents de Cédrika Provencher, Henri et Louise, ont bravé le froid et la pluie pour se rendre sur la scène de crime lundi après-midi, aux abords de l'autoroute 40 dans le secteur Sainte-Marthe-du-Cap.

Les grands-parents de Cédrika Provencher, Henri et Louise,... (François Gervais) - image 3.0

Agrandir

Les grands-parents de Cédrika Provencher, Henri et Louise, se sont rendus lundi après-midi sur les lieux de la découverte des ossements. On les voit ici discuter avec Stéphan Parent, le réalisateur d'un documentaire sur Cédrika dont la sortie est prévue à la fin 2016.

François Gervais

«C'est un besoin viscéral», a déclaré d'emblée Henri Provencher, président-directeur-général de la Fondation Cédrika Provencher. Il s'est notamment recueilli le long de la clôture où des toutous et des fleurs ont été déposés en guise d'hommage à sa petite-fille. Il a aussi discuté avec quelques citoyens mais il a surtout pris soin de remercier les policiers qui sont à pied d'oeuvre sur le site. 

Visiblement ému, il s'est dit impressionné par cet important déploiement policier. «J'ai bon espoir qu'ils vont trouver quelque chose pour que nous puissions tourner la page», avait-il déclaré plus tôt dans la journée au Nouvelliste

M. Provencher a avoué que la découverte des ossements de sa petite-fille l'avait rendu très triste, quoiqu'un peu soulagé. «Ce sont des sentiments bizarres et contradictoires que je ne suis pas capable d'évaluer et de départager. On cherchait une vivante mais j'étais capable d'envisager le pire. Alors quand j'ai appris la nouvelle, ça frappe plus fort que ce que je pouvais m'attendre», a-t-il mentionné.

Lorsqu'on lui demande comment se portent les autres membres de sa famille, M. Provencher sourit avec résignation. «Un peu comme moi», laisse-t-il tomber. «C'est un bizarre de mélange, un mélange de tristesse et de consolation. De se dire: c'est terminé...»

Au cours de sa visite sur place, il a également reçu plusieurs messages de sympathie. Force est de constater que la disparition de Cédrika et la découverte de ses ossements vendredi après-midi ont en effet entraîné une vague de sympathie sans précédent dans la région. Or, M. Provencher n'est pas surpris. «La population nous a toujours accordé un soutien indéfectible», a-t-il ajouté. 

En retour, il a d'ailleurs confirmé sa présence lors de la vigile qui sera tenue ce samedi à compter de 16 h au parc Chapais. Il va y participer pour sa petite-fille mais aussi pour «la population qui a toujours eu à coeur de s'impliquer depuis sa disparition le 31 juillet 2007.»

Il s'est aussi montré rassurant quant à l'avenir de la Fondation. «Nous allons continuer à trouver d'autres outils et moyens afin de prévenir des événements de la sorte. Oui il y a eu des améliorations mais il y a encore du chemin à parcourir», a-t-il affirmé. «La Fondation va continuer parce que ce que je ressens-là, je ne le souhaite pas à personne, même pas à mon pire ennemi.»

Martin Provencher... (Olivier Croteau) - image 4.0

Agrandir

Martin Provencher

Olivier Croteau

De son côté, le père de Cédrika, Martin Provencher, préfère se tenir loin du feu des projecteurs pour l'instant. Rejoint lundi midi à son domicile, il a demandé un peu plus de temps encore avant d'être prêt à accorder des entrevues aux médias. Il a dit vivre des moments très difficiles et avoir besoin d'«être dans sa bulle.» Il souhaite que tout le monde continuera à le respecter en ce sens.

Avec la collaboration d'Olivier Gamelin

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer