Le réalisateur Stéphan Parent atterré par la découverte de Cédrika

Martin Provencher et Stéphan Parent s'étaient liés d'amitié... (Le Soleil)

Agrandir

Martin Provencher et Stéphan Parent s'étaient liés d'amitié alors que le réalisateur tournait un documentaire sur la disparition de Cédrika.

Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Depuis quelques mois, le réalisateur Stéphan Parent travaillait sur un documentaire visant à relancer les recherches pour retrouver Cédrika Provencher. Il ne se doutait pas qu'il allait être en pleine captation, aux côtés du grand-père de la fillette, lorsque la nouvelle tant redoutée allait tomber.

Samedi, M. Parent s'était déplacé à Trois-Rivières afin de rencontrer le maire Yves Lévesque ainsi qu'Henri Provencher. Son documentaire, prévu pour la fin de 2016, lui avait permis de se rapprocher de la famille de la disparue.

«C'était difficile lorsque j'ai appris la nouvelle. J'étais avec Henri lorsque nous avons eu vent de la nouvelle, qui était au stade de rumeur. On l'avait encaissée difficilement, parce qu'on avait entendu parler que c'était un enfant. En plus, le site n'est vraiment pas loin. Quand nous avons eu la confirmation, (samedi) à 23 h, c'était le choc.»

Visiblement émotif, M. Parent avoue qu'après tant d'années, que la fillette soit retrouvée, et ce, en plein tournage de son documentaire, avait quelque chose de surréaliste, qui a frappé tout le monde.

«Quand on m'a appelé, j'étais ébranlé, j'ai pleuré. Il y avait un côté surréaliste de voir les gros titres. Ça ébranle. On n'est jamais préparé face à ça. Je vivais ça au quotidien et j'avais beaucoup de contacts avec la famille, surtout Martin. On était pratiquement devenus des amis. Ça fesse!»

Le réalisateur s'est d'ailleurs entretenu avec la famille Provencher au lendemain de la confirmation par les policiers que les ossements étaient bel et bien ceux de Cédrika. 

«Je leur ai parlé, ils sont atterrés. Ils vont encaisser le coup, mais il y a un deuil à faire. Pour eux, ils vont avoir une page à tourner. Ce qui est dommage, c'est que lorsqu'on a embarqué dans ce projet, on espérait un dénouement plus heureux, même si on savait que les chances étaient minces. Ils n'ont jamais cessé d'espérer.»

Le documentaire devrait voir le jour

En octobre dernier, le réalisateur avait affirmé que son documentaire pourrait ne pas être porté à l'écran si jamais la jeune fille était retrouvée et si cette disparition était élucidée. Au lendemain de la découverte des restes de Cédrika, le scénario prévu a de fortes chances d'être différent.

«Ce n'est plus une petite fille qu'on recherche, c'est un meurtrier. Ça va changer la donne pour nous et le documentaire. Mais l'ensemble des personnes avec qui j'ai parlé souhaitent que cette démarche continue. Bien sûr, on enlève la partie recherche de la fillette, puisqu'elle a été retrouvée, mais il faut trouver le meurtrier.

Si jamais il est arrêté dans les prochaines semaines, je pense qu'on pourra le faire quand même, en respect pour la famille et Cédrika, mais pour voir aussi s'il n'y a pas quelque chose de positif à tirer au travers de tout ça», mentionne M. Parent, qui cite entre autres le fait que l'alerte AMBER n'ait jamais été activée lors de la disparition, en 2007.

M. Parent se montre positif quant aux futurs développements à la suite de la découverte des restes de Cédrika. Il promet d'ailleurs de collaborer avec la police à l'aide des témoignages de témoins qui ont été recueillis dans les derniers mois en vue de la production de ce documentaire.

«J'espère de tout coeur que ça mène à l'arrestation de cette personne. C'est un psychopathe, une bête sauvage qu'il faut mettre en cage et sortir de la circulation. Il a pris la peine de préparer son coup. Nous avons parlé à différents témoins, il savait clairement ce qu'il faisait. Il a amené cette petite fille à cet endroit pour la violenter. On peut imaginer ce qu'il lui a fait, avant de la laisser là comme un vulgaire déchet. J'espère qu'on va lui mettre la main au collet.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer