«Veille sur nous petit coeur»

Cédrika en compagnie de sa soeur, Mélissa Fortier-Provencher,... (Tirée de Facebook)

Agrandir

Cédrika en compagnie de sa soeur, Mélissa Fortier-Provencher, lors de jours plus heureux.

Tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Plongée dans un «énorme cauchemar» depuis plus de huit ans, la famille de Cédrika Provencher a choisi de se retirer à l'écart du tourbillon médiatique afin de vivre les premières étapes de leur deuil dans l'intimité.

Devant le déluge de condoléances qui s'est déversé sur les réseaux sociaux, les membres de la famille Fortier-Provencher ont tout de même écrit quelques mots pour remercier tantôt la population, tantôt les policiers, tantôt les médias et les chasseurs qui ont permis de retrouver le corps de la fillette. Le Nouvelliste retranscrit ces mots ci-dessous, partagés et appréciés des milliers de fois sur Internet en moins de 24 heures.

La mère, Karine Fortier.... (Stéphane Lessard) - image 2.0

Agrandir

La mère, Karine Fortier.

Stéphane Lessard

«C'est avec le coeur gros que ma famille et moi avons appris cette tragique nouvelle hier soir [samedi]. De ma part et celle de ma mère, nous aimerions remercier ces trois chasseurs qui l'ont retrouvée et qui nous permettent d'avancer. Qui permettra à l'enquête d'avancer. Nous aimerions remercier toute la population qui, au fil de ces années, a tout donné pour nous.

À tous ceux qui, aujourd'hui, nous présentent leurs sympathies. Je fais ce statut pour que tout le monde soit remercié, la police, SQ, bénévoles, nos amis proches, médias... J'aimerais avoir les mots, mais j'en ai pas. Pour ma part, c'est seulement un énorme cauchemar. Le deuil peut maintenant commencer. Et ma petite soeur peut maintenant reposer en paix. Veille sur nous petit coeur. On t'aime plus que tout et pour toujours!

Repose en paix petite soeur. Veille sur nous, nous en avons de besoin... Nous t'aimons plus que tout, tu seras toujours présente dans nos coeur.»

Mélissa Fortier-Provencher et Karine Fortier

Martin Provencher, son père.... (Olivier Croteau) - image 3.0

Agrandir

Martin Provencher, son père.

Olivier Croteau

«J'aimerais remercier les gens qui ont fait en sorte que Cédrika est maintenant retrouvée. Sans vous, nous en serions présentement au même point. Vous nous permettez de franchir une autre étape de cet horrible drame. Maintenant, le deuil peut commencer à se faire tranquillement. Je profite aussi de l'occasion pour remercier une population entière qui nous a appuyés de toutes les manières et ce, encore aujourd'hui par votre soutien si palpable. Un immense merci à tous les bénévoles, amis, policiers, gens des médias qui ont fait et font un travail extraordinaire. Merci.»

Martin Provencher

Le grand-père Henri Provencher, fondateur, président et directeur... (Stéphane Lessard) - image 4.0

Agrandir

Le grand-père Henri Provencher, fondateur, président et directeur général de la Fondation Cédrika Provencher.

Stéphane Lessard

«Malgré la douleur et le coeur déchiré, je tiens à remercier du plus profond de mon coeur et au nom de toute la famille de Cédrika, toute la population, les policiers, les médias, les bénévoles nombreux qui ont aidé ou participé de près ou de loin aux recherches de ma petite puce et qui nous ont offert leur soutien et leur collaboration de maintes façons. Vous avez fait preuve de beaucoup de générosité et une grande solidarité dans le drame que nous vivions. Au nom de toute ma famille et de Cédrika, recevez mes plus sincères remerciements. Dieu vous bénisse et vous garde. J'ai apprécié énormément votre soutien indéfectible. 

Cordialement.»

Papy Henri. Je me souviens.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer