Meurtre d'Éric Gauthier: la prison à vie pour Yvon Deshaies

Yvon Deshaies a plaidé coupable jeudi après-midi à... (Archives, Stéphane Lessard)

Agrandir

Yvon Deshaies a plaidé coupable jeudi après-midi à une accusation réduite de meurtre au second degré.

Archives, Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Alors que son procès devant jury devait commencer ce lundi matin, Yvon Deshaies a finalement plaidé coupable jeudi après-midi à une accusation réduite de meurtre au second degré.

L'individu de 49 ans a en effet admis devant le juge Richard Grenier qu'il avait assassiné Éric Gauthier le 21 avril 2013 en lui assénant plusieurs coups de couteau. Ce plaidoyer est survenu dans le cadre de la conférence préparatoire en vue du procès devant jury. Deshaies était accusé au départ de meurtre au premier degré.

Les négociations entre le procureur de la Couronne, Me Jean-Marc Poirier, et les avocats de la défense ont par la suite donné lieu à une suggestion commune de sentence qui a été entérinée par le tribunal. Il a donc été condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 19 ans. Celle-ci tient compte de ses lourds antécédents judiciaires et de sa participation active dans ce meurtre.

Son complice, Sylvain Allard, avait pour sa part écopé d'une sentence à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant dix ans. Notons que lui aussi avait plaidé coupable à une accusation réduite de meurtre au second degré tout juste avant le début de son procès devant jury annoncé en janvier dernier.

Rappelons que l'assassinat avait été commis dans la nuit du 21 avril 2013. Allard, Deshaies et Éric Gauthier étaient tous les trois impliqués dans le milieu des stupéfiants à titre de vendeurs et de consommateurs.

La preuve dans cette affaire a révélé qu'Yvon Deshaies faisait notamment des livraisons pour Éric Gauthier mais il recevait souvent des commentaires de clients mécontents de la qualité de la cocaïne.

Il a donc décidé de le faire payer très cher.

Le soir du meurtre, Deshaies et Allard sont partis avec Éric Gauthier pour faire des livraisons. Ils se sont ensuite rendus dans un coin reculé de Pointe-du-Lac.

Deshaies était alors au volant du véhicule, Gauthier prenait place à ses côtés alors que Allard était assis derrière la victime. Au moment convenu, Allard a alors saisi une corde et a étranglé la victime, la confinant de force dans son siège et a commencé à le poignarder. Deshaies lui a également asséné plusieurs coups de couteau. Il a ensuite sorti la victime de l'auto pour l'abandonner en bordure du chemin. Son corps avait été retrouvé tôt le matin par un passant.

Notons par le fait même que la présence de tous les candidats assignés au palais de justice de Trois-Rivières ce lundi 7 décembre pour la sélection de jury n'est désormais plus requise. Le procès devant jury n'aura pas lieu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer