Les faits divers en bref

L'école primaire Beau-Soleil du secteur Pointe-du-Lac.... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'école primaire Beau-Soleil du secteur Pointe-du-Lac.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

École Beau-Soleil: près de 500 élèves évacués


Un problème électrique survenu à l'école primaire Beau-Soleil du secteur Pointe-du-Lac a forcé l'interruption des cours de ses quelque 485 élèves, mercredi matin.

Une surchauffe du panneau électrique est à l'origine de la situation. Le personnel a perçu une odeur de fumée, ce qui a incité tout le monde à procéder à une évacuation préventive vers 10 h 30.

Les écoliers ont été conduits à une salle communautaire voisine de l'école. Le service de garde a été maintenu temporairement afin de permettre aux parents de venir chercher leurs enfants, la direction ayant décidé de fermer l'école pour le reste de la journée afin de laisser aux services techniques tout le temps nécessaire pour faire le travail.

Cet incident n'a causé aucun blessé. L'école sera rouverte jeudi matin.

L'école Beau-Soleil accueille des enfants inscrits en troisième, quatrième, cinquième et sixième années et de la maternelle. Elle est une composante de l'école primaire de Pointe-du-Lac.

Un homme en fuite à Charette

La Sûreté du Québec mène une enquête afin de retracer un homme qui s'est sauvé à pied de son véhicule après une poursuite policière à Charette.

L'événement s'est déroulé mardi vers 16 h 30 sur la rue Notre-Dame. Un homme qui circulait à bord d'un véhicule a été repéré par la SQ pour excès de vitesse. Le conducteur a refusé de s'immobiliser et a pris la direction du rang Saint-Joseph.

La poursuite policière a été courte. L'homme a abandonné son véhicule pour prendre la clé des champs sans avoir été retrouvé par les policiers.

La police sait que le véhicule abandonné n'est pas dans la liste des véhicules volés. On ignore si le conducteur en est le propriétaire.

Présumé ivre, un jeune conducteur heurte un réservoir de propane

Un jeune homme de 17 ans de Nicolet a été arrêté dimanche après que son véhicule eut endommagé un réservoir de propane à la suite d'un dérapage. Plusieurs accusations résulteront de cette arrestation. 

Comme le raconte la sergente de la Sûreté du Québec Éloïse Cossette, un appel a été reçu dimanche vers minuit 15 par les policiers de la SQ de la MRC de Bécancour concernant un véhicule qui avait dérapé et endommagé un réservoir. Des citoyens sont intervenus en attendant l'arrivée des policiers. Les pompiers se sont aussi rendus sur place en raison d'une fuite de gaz ayant causé des dommages importants à la tuyauterie souterraine.

Le conducteur impliqué a refusé de se soumettre à l'alcootest. Il a été arrêté pour conduite avec capacité affaiblie par l'alcool, possession de haschich aux fins de trafic, voies de fait sur un citoyen et conduite dangereuse. Quelques comprimés de méthamphétamine ont aussi été saisis. Il a été libéré sur citation à comparaître à une date ultérieure en chambre de la jeunesse.

Vols qualifiés: 22 mois de prison à Steve Cyr

Steve Cyr a été condamné à une peine de 22 mois de prison pour des vols qualifiés et des tentatives de vol commis dans le secteur Cap-de-la-Madeleine en octobre. 

Comme on a tenu compte de sa détention préventive, il lui reste donc 20 mois à purger. Il devra également se soumettre à une probation pendant un an. 

Cyr, un individu qui a des antécédents judiciaires, a en effet plaidé coupable à deux chefs de vols qualifiés et deux autres pour tentatives de vol dans des commerces. Les délits ont tous été perpétrés en moins d'une semaine. Il est notamment l'auteur de deux vols commis au Marché Complément, sur la rue Fusey, le 10 octobre ainsi qu'au dépanneur Lafrenière, sur la rue Latreille, le 13 octobre. 

Puis, le 14 octobre, il a frappé à deux endroits sans toutefois réussir à faire main basse sur de l'argent. Armé d'un couteau ou d'une paire de ciseaux, il s'est pointé vers 20 h 25 au dépanneur De Grandmont. Le commis aurait toutefois réussi à le faire fuir en brandissant une chaise.

Puis, vers 22 h 11, c'est le dépanneur Chez Pitre, situé à l'angle des rues Brunelle et Loranger qui a reçu la visite de Cyr. La dame sur place a également refusé de lui remettre le contenu du tiroir-caisse. Elle a plutôt sorti un bâton de baseball et Cyr serait parti sans demander son reste.

Comme il n'était pas masqué à ce moment-là, les policiers ont pu obtenir une bonne description du suspect, surtout qu'il était un client du dépanneur. Ils ont alors été en mesure de procéder à son arrestation.

Outre les vols, il a plaidé coupable à un chef de port de déguisement  et à des bris d'engagement. Il y a eu arrêt des procédures sur les autres chefs.

Avec Nancy Massicotte

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer