Violentes agressions sexuelles: 24 nouvelles accusations portées contre Labranche

William Labranche... (Facebook)

Agrandir

William Labranche

Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Ce sont 24 nouveaux chefs d'accusation qui ont été portés, jeudi, contre William Labranche, 22 ans, pour de violentes agressions sexuelles et des sévices physiques commis à répétition sur une jeune femme entre 2011 et 2014.

Il s'agirait d'ailleurs d'une seconde présumée victime. Maintenant âgée de 24 ans, celle-ci est en effet sortie de l'ombre après avoir entendu parler de son premier passage à la cour pour des crimes de même nature qui auraient été infligés à une autre jeune femme en avril dernier. 

Entre mai 2011 et février 2014, Labranche l'aurait violentée et agressée sexuellement à plusieurs reprises. Parmi les gestes qui lui sont reprochés, il l'aurait notamment agressée sexuellement avec une arme à trois reprises en utilisant un fouet et des objets sexuels et il lui aurait infligé des lésions corporelles lors d'une agression sexuelle.

La dénonciation, autorisée par la procureure de la Couronne Me Marie-Ève Paquet, inclut aussi trois voies de fait armés dont deux avec un fouet et un troisième avec un portable, quatre voies de fait simples, trois séquestrations, une menace de mort, une introduction par effraction dans une résidence de Trois-Rivières pour y commettre un méfait et un chef de méfait en brisant son cellulaire. Le prévenu l'aurait également forcée à conduire un véhicule alors qu'elle était en état d'ébriété.  

Labranche doit aussi répondre à deux chefs de trafic de drogue et à un chef de possession pour fins de trafic. Lors de son retour devant le tribunal hier en lien avec le  premier dossier d'agression, il a donc comparu sur ses nouveaux chefs en présence de son avocate, Me Pénélope Provencher. La Couronne s'est évidemment objectée à sa remise en liberté.

Toutefois, le suspect est déjà détenu pour l'autre dossier. Il est à l'étape de l'orientation à savoir s'il subit un procès ou s'il plaide coupable. 

Il aurait fait vivre des moments d'horreur à une jeune femme de 19 ans les 19 et 20 avril dernier à Trois-Rivières. On l'accuse notamment de l'avoir agressée sexuellement et de lui avoir causé des lésions corporelles, de lui avoir infligé des voies de fait avec lésions corporelles, d'avoir utilisé une arme pour l'agresser, de l'avoir séquestrée et emprisonnée et de lui avoir proféré des menaces de mort. 

Labranche doit aussi faire face à des chefs de voies de fait contre deux femmes qui auraient été témoins de ces gestes de violence dans un commerce de Trois-Rivières. Enfin, il est accusé de conduite avec les facultés affaiblies, de conduite dangereuse, de possession et trafic de stupéfiants. Un total de 12 chefs d'accusation ont été portés contre lui dans ce dossier. Son avocate a demandé à ce que tous les dossiers soient reportés pour la forme au 9 novembre.   

Par ailleurs, l'enquête policière sur Labranche n'est pas encore terminée sur l'éventualité qu'il ait fait d'autres victimes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer