Trois ans de prison pour avoir volé des armes chez un policier

Le palais de justice de Shawinigan.... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le palais de justice de Shawinigan.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Xavier Bellemare, cet individu accusé d'avoir volé des armes chez un policier de la Sûreté du Québec, a finalement disposé de ses dossiers plus tôt cette semaine au palais de justice de Shawinigan.

Il a en effet plaidé coupable à la majorité des chefs d'accusation portés contre lui, soit des introductions par effraction, vol d'armes à feu, possession d'armes sachant qu'elles avaient été obtenues par suite de la perpétration d'un crime et le fait de les avoir vendues, cédées ou offertes sans en avoir le droit.

Il a écopé d'une peine de trois ans de pénitencier. Il s'agit d'ailleurs de la peine minimale prévue par la loi lorsqu'une personne cède, offre ou vend des armes sachant qu'elle n'est pas autorisée à le faire.

Or, comme le jeune homme est détenu depuis plus de 14 mois, ce qui équivaut à 22 mois de détention préventive, il lui reste donc 14 mois à purger. 

Dans la nuit du 2 au 3 août 2014, le prévenu, âgé de 20 ans et domicilié à Saint-Adelphe, s'était introduit par effraction dans la résidence privée d'un policier à Shawinigan pour y commettre un vol. Accompagné d'un complice, il se serait emparé d'armes servant à la chasse.

Au terme d'une enquête policière, il avait été arrêté le 6 août, peu de temps après son présumé complice. Son arrestation avait alors permis de résoudre d'autres introductions par effraction commises dans des résidences privées de Saint-Adelphe à l'été 2014.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer