Incendie à Saint-Alexis-des-Monts: trois corps retrouvés

Un incendie a fait trois morts, jeudi, à... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Un incendie a fait trois morts, jeudi, à Saint-Alexis-des-Monts.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-Alexis-des-Monts) Deux pupitres de l'école primaire de Saint-Alexis-des-Monts étaient tristement libres jeudi matin. Les jeunes élèves, un frère et une soeur, manquaient à l'appel à la suite de l'incendie de leur domicile survenu dans la nuit. Quelques heures plus tard, les corps vraisemblablement des enfants et de leur père ont été retrouvés dans les décombres.

Le maire de Saint-Alexis-des-Monts, Michel Bourassa.... (Photo: Stéphane Lessard) - image 3.0

Agrandir

Le maire de Saint-Alexis-des-Monts, Michel Bourassa.

Photo: Stéphane Lessard

En raison de l'état de la maison après l'incendie, les recherches de la Sûreté du Québec (SQ) ont été longues et menées minutieusement. 

Les restes d'un enfant ont été découverts en avant-midi. Quelques heures plus tard, en après-midi, les enquêteurs ont retrouvé un deuxième corps, également celui d'un d'enfant. 

En fin de journée, les recherches étaient complétées. Le corps de l'adulte qui manquait à l'appel avait finalement été retrouvé. 

«Nous devons maintenant procéder à l'identification des corps et à des autopsies», a souligné en fin de journée la sergente Éloïse Cossette, porte-parole de la SQ. 

«L'enquête pour déterminer les causes de l'incendie n'est toutefois pas terminée. Pour l'instant, aucune hypothèse n'est écartée.»

Selon des résidents du village ainsi que le maire de la municipalité, Michel Bourrassa, un homme et ses deux enfants, un garçon et une fille, habitaient à cet endroit. Leurs voisins immédiats sont les parents du père décédé. 

«J'ai discuté avec sa mère. Elle était vraiment secouée par les événements tragiques. Elle était dans un état second, comme dans un mauvais rêve», a confié le maire, alors que les corps n'étaient pas encore tous retrouvés.

Violent incendie

Un voisin rencontré sur place soutient que les flammes dévoraient totalement la maison lorsqu'il est sorti de chez lui. «Les pompiers n'étaient pas encore arrivés sur place et le feu sortait des fenêtres. L'incendie était vraiment très violent. On était incapable d'entrer», a souligné Jimmy Dupuis. «C'est bouleversant. C'était un chum d'enfance et je connaissais bien ses enfants. Vraiment tragique.»

Les policiers ont été appelés vers 1 h 20. Sachant que des personnes se trouvaient à l'intérieur, les pompiers se sont malheureusement heurtés à un mur de feu. «On veut entrer dans ce temps-là, mais il n'y avait aucune manière d'entrer en attaque, d'aller faire un sauvetage. Ce n'était aucunement accessible», a déploré Raymond Beaudoin, directeur du Service des incendies de Saint-Alexis-des-Monts. 

«Le temps que les pompiers arrivent, tout était en feu. Et la caserne n'est pourtant pas loin», a ajouté le maire de la localité.

Un sentiment d'impuissance difficile à vivre pour tous les pompiers sur place. «À l'appel initial, on nous avait prévenus qu'il y avait possibilité de personnes à l'intérieur. On avait trois personnes manquantes. C'est sûr que c'est difficile pour tout le monde. On va avoir un petit debriefing après», a noté M. Beaudoin.

À leur arrivée, c'était l'embrasement généralisé. «Déjà à l'appel, la centrale nous le donnait comme un embrasement généralisé. Ce n'était pas attaquable du tout. On y est allé en mode défensif», a expliqué le chef pompier. 

De 20 à 25 pompiers deSaint-Alexis-des-Monts, Saint-Paulin et Sainte-Angèle-de-Prémont ont combattu les flammes. La résidence était tellement ravagée par les flammes que l'étage, où des chambres se trouvaient, étaient entièrement effondré. Ceci a certainement compliqué le travail des enquêteurs de la SQ.

Une communauté secouée

Le maire de la communauté, Michel Bourrassa, était lui-même ébranlé par l'incendie de la maison de la rue Notre-Dame. Il connaissait les victimes et leur famille. «C'est tragique. On sympathise avec la famille», a-t-il avoué près du lieu de l'incendie. «L'homme était plutôt connu dans la communauté.»

Michel Bourrassa croit bien que la population de Saint-Alexis-des-Monts va se mobiliser et se serrer les coudes à la suite de ces tragiques événements. 

La direction de l'école primaire des Boisés a été avisée de la situation jeudi en matinée, alors que les enfants manquaient à l'appel. La Commission scolaire de l'Énergie indiquait en après-midi que les élèves de l'école n'avaient par contre pas été informés des événements. «Nous sommes toutefois préparés à intervenir vendredi auprès des élèves. Nous travaillons en collaboration avec le centre de santé lors de ce type d'événement», a souligné Renée Jobin, porte-parole à la Commission scolaire. 

Des intervenants devraient donc, indique la Commission scolaire, être mis à la disposition des enfants vendredi, afin de répondre à leurs questions et les accompagner s'il y a des besoins. 

Avec la collaborationde Marie-Ève Lafontaine

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer