Action de grâce: un week-end chargé pour les policiers

La SQ a été très active lors du... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

La SQ a été très active lors du long congé de l'Action de grâce.

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les policiers de la Sûreté du Québec n'ont pas chômé sur les artères routières, lors du long congé de l'Action de grâce du 9 au 12 octobre. Au Québec, 8540 constats d'infraction au code de la sécurité routière ont été émis, entre autres pour non-respect des limites de vitesse, le non-port de la ceinture de sécurité et l'utilisation du cellulaire au volant. Notons qu'à pareille date, 108 personnes ont été arrêtées pour avoir tenu le volant avec les capacités affaiblies.

Dans les régions cumulées de la Mauricie et de Lanaudière, 891 Gilles Villeneuve en herbe ont été appréhendés, recevant du même coup un constat d'infraction pour avoir dépassé la limite de vitesse permise.

Qui plus est, 25 conducteurs roulaient sans avoir bouclé leur ceinture de sécurité.

Malgré la vaste campagne de sensibilisation sur la dangerosité du cellulaire au volant, 16 personnes ont écopé, à ce propos, d'une contravention variant entre 80 $ et 100 $, en plus de la perte de quatre points d'inaptitude.

Enfin, six automobilistes ont été interceptés et arrêtés pour conduite avec les facultés affaiblies par l'alcool ou la drogue.

Dans le panier des autres infractions, 342 personnes ont dû immobiliser leur véhicule en bordure de la route pour avoir transgressé une règle ou une autre du Code de sécurité routière.

Dans les régions de l'Estrie et du Centre-du-Québec, les policiers de la Sûreté du Québec ont fait main basse sur 875 personnes pour excès de vitesse, 66 personnes pour ne pas avoir attaché leur ceinture de sécurité et 33 automobilistes pour utilisation du cellulaire au volant. Quatorze conducteurs devront répondre d'une conduite avec les facultés affaiblies.

Dans un ordre plus général, 291 personnes ont fait fi d'une règle ou d'une autre inscrite au Code de la sécurité routière.

Enfin, au cours des quatre jours du long congé, une collision mortelle est survenue, comparativement à cinq l'an dernier.

La Sûreté du Québec rappelle que le risque de collision augmente lorsque la vitesse d'un véhicule suit la même tendance. Précisément, selon la Société de l'assurance automobile du Québec, le danger de collision est deux fois plus grand à chaque 5 km/h de plus que la limite de vitesse permise en milieu résidentiel, alors qu'en milieu rural, le risque est deux fois plus grand à 10 km/h de plus que la limite de vitesse permise

Perquisition de cannabis

Un citoyen de Sainte-Marie-de-Blandford (MRC de Bécancour), Sesto Serracane, 57 ans, a été appréhendé par les policiers de la Sûreté du Québec, mercredi vers 10 h, dans sa résidence. L'homme a comparu au palais de justice de Trois-Rivières en après-midi pour faire face à des accusations de production de cannabis.

Plus de 230 plants de marijuana ont été saisis dans le sous-sol de la demeure de M. Serracane. Ce dernier faisait culture en terre.

En plus des plants, les policiers ont saisi du cannabis en vrac, des cigarettes de contrebande, ainsi que de l'équipement de production de cannabis.

Il pourrait également faire face à une accusation de vol d'électricité.

Pierre-Olivier Dubé retrouvé

Le fugueur Pierre-Olivier Dubé, 15 ans, a été retrouvé à Shawinigan après avoir été porté disparu de son domicile de Notre-Dame-du-Mont-Carmel le 23 septembre. L'adolescent d'origine autochtone s'est manifesté aux policiers de la Sûreté du Québec de la Ville de Shawinigan mardi soir.

Avec la collaboration de Marie-Josée Montminy

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer