Drogue: ordonnance de blocage sur une propriété de Saint-Édouard

Plusieurs kilos de cannabis avaient été saisis par... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Plusieurs kilos de cannabis avaient été saisis par les policiers de la Sûreté du Québec, le 23 septembre, à Saint-Édouard-de-Maskinongé.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-Édouard-de-Maskinongé) La Sûreté du Québec a exécuté, jeudi après-midi, une ordonnance de blocage visant une propriété, située au 3730, rang du Ruisseau-Plat, à Saint-Édouard-de-Maskinongé ainsi qu'une terre à bois de Saint-Justin. Pas moins de 182 livres de cocottes de cannabis avaient été saisies sur la propriété de Saint-Édouard, le 23 septembre dernier.

L'ordonnance inclut la maison, les dépendances et les terrains. «Un inventaire des biens a été effectué et l'ordonnance empêche toute transaction immobilière impliquant ces propriétés», souligne la sergente Éloïse Cossette, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Une terre à bois située à quelques kilomètres de là, à Saint-Justin, est aussi touchée. Les policiers avaient trouvé 150 plants de cannabis à cet endroit, le 23 septembre. 

Un homme de 44 ans et une femme de 40 ans avaient été arrêtés. Ils avaient été libérés sous promesse de comparaître à une date ultérieure. 

Rappelons qu'une grande partie de la drogue était cachée dans une cabane rudimentaire, construite dans le boisé, situé sur la propriété du rang du Ruisseau-Plat.  De plus, quelques plants de cannabis en culture se trouvaient dans la maison. La drogue était prête à être vendue sur le marché. Finalement, les policiers avaient saisi 14 000 $, un camion ainsi qu'une voiture.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer