Une voiture plonge dans une rivière en Haute-Mauricie: un mort

Un homme de 21 ans est mort, dans... (Photo: Courtoisie)

Agrandir

Un homme de 21 ans est mort, dans la nuit de mercredi à jeudi, après avoir perdu le contrôle de son véhicule dans une courbe. La voiture est tombée dans la rivière.

Photo: Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Un jeune homme de 21 ans de La Tuque est décédé en Haute-Mauricie, dans la nuit de mercredi à jeudi, après que son véhicule se soit retrouvé submergé dans l'eau. Un des deux passagers se trouve toujours dans un état grave, il a dû être transféré à l'hôpital de Trois-Rivières.

Le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule entre 20 h et 23 h dans une courbe prononcée près d'un pont, sur une route forestière, dans le secteur du Lac-à-Beauce à La Tuque. Le véhicule a terminé sa route dans la rivière du Milieu.

«Le véhicule a été submergé rapidement. Il y avait trois personnes à l'intérieur. Le passager arrière a réussi à sortir, et à sortir l'autre passager. Il l'a réanimé et lui a prodigué les premiers soins. Le conducteur est resté coincé dans l'habitacle», explique la sergente Éloïse Cossette, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Les deux jeunes qui ont réussi à sortir du véhicule se seraient réfugiés dans un chalet à un peu plus d'un kilomètre de l'accident pour tenter de se réchauffer. Ils se seraient débarrassés de leurs vêtements en chemin, ce qui aurait permis aux autorités de les retrouver.

C'est un membre de la famille d'un des jeunes qui aurait appelé les services d'urgence. Ce dernier se serait inquiété que le jeune en question ne soit pas revenu du chalet. En se rendant sur place vers minuit, il aurait remarqué les traces de dérapage. Il aurait alors reconnu le véhicule dans l'eau. Comme il s'agit d'un secteur isolé et que les communications cellulaires sont inexistantes, l'homme est revenu en ville pour contacter les services d'urgence.

Un enquêteur en scène de collision de la Sûreté du Québec s'est rendu sur place. L'alcool n'est pas en cause. L'enquête se poursuit pour déterminer les circonstances de l'accident.

Un remorqueur est venu en assistance au Service incendie de La Tuque et aux policiers pour sortir la voiture de l'eau. Une opération complexe pour la quinzaine de pompiers sur les lieux.

«On a été appelé pour deux affectations, qui étaient désincarcération et sauvetage nautique [...] Ç'a été quand même ardu comme opération compte tenue de la situation et du positionnement du véhicule. Ce sont des chemins carrossables, mais forestiers. L'endroit était complexe pour la prise en charge de l'événement», a confirmé André Vézina, chef de division aux opérations incendie du Service incendie de la Ville de La Tuque.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer