Pêcheur disparu à Bécancour: les recherches se sont poursuivies lundi

Un homme de 46 ans, originaire de Bécancour, manque à l'appel depuis samedi... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Bécancour) Un homme de 46 ans, originaire de Bécancour, manque à l'appel depuis samedi soir, après que le canot où il prenait place pour une partie de pêche s'est renversé sur la rivière Bécancour.

Selon les premières informations recueillies par la Sûreté du Québec, l'homme était seul à bord de son embarcation et ne portait pas de veste de flottaison. Il aurait été aperçu pour la dernière fois samedi en début de soirée, par un ami, à qui il a envoyé la main.

Dimanche matin, 8h30, la Sûreté du Québec a été avisée que le pêcheur n'était toujours pas revenu à bon port. Aussitôt, une opération de recherche d'envergure a été mise en branle.

Dimanche, des plaisanciers se sont joints à la Sûreté du Québec pour maximiser les recherches nautiques, qui se sont concentrées à l'embouchure de la rivière Bécancour, au pied du pont Laviolette et sur le fleuve Saint-Laurent entre Bécancour et Portneuf. La Garde côtière canadienne, à bord d'un hélicoptère, les Forces armées canadiennes, au manche d'un avion Hercule, les pompiers de Bécancour et de Trois-Rivières ont été mis à contribution.

Vers 13h, le canot du pêcheur a été retrouvé à la hauteur du parc industriel de Bécancour, à proximité de l'île Carignan, mais aucune trace de l'homme qui y prenait place la veille.

Dimanche soir, la Garde côtière canadienne, les Forces armées et les pompiers ont interrompu leurs recherches. Ces dernières ont repris lundi. L'hélicoptère de la Sûreté du Québec a survolé les lieux tandis qu'une patrouille nautique a ratissé le fleuve Saint-Laurent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer