Un camionneur perd la vie après avoir été éjecté de son véhicule

Le conducteur de ce camion a perdu la... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le conducteur de ce camion a perdu la vie, mardi midi.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Une simple embardée est à l'origine d'un accident de travail fatal. Le conducteur d'un camion à ordures est mort tragiquement, vers 12 h 20, sur le boulevard Gene-H-Kruger, à Trois-Rivières, après avoir été éjecté de son véhicule. Il est mort sur le coup.

Le camion, qui circulait en direction est, aurait percuté le terre-plein central du boulevard. Le camionneur aurait ainsi perdu le contrôle de son véhicule qui aurait aussi heurté le trottoir. «Le conducteur aurait fait une manoeuvre qui aurait déséquilibré son camion. Ce faisant, il aurait été projeté hors de son véhicule, ce qui lui a causé des blessures mortelles», explique l'agent Michel Letarte, porte-parole de la Sécurité publique de Trois-Rivières.

Yvon Spénard a contacté le 911 après avoir vu le travailleur être littéralement projeté sur le bitume. «Il a accroché la chaîne de ciment avec ses roues arrière. Ça a fait un gros vacarme. J'ai pensé qu'il allait virer à l'envers. Le gars a été éjecté.»

Sans conducteur, le véhicule a poursuivi sa course folle. Il a traversé les quatre voies du boulevard Gene-H.-Kruger et s'est finalement immobilisé après avoir percuté un véhicule stationné près de Sécurité Plus. Marc Dallaire était à l'intérieur du commerce lorsqu'il a constaté qu'un camion venait de heurter sa voiture et que sous la force de l'impact, cette dernière avait été traînée sur une distance de quelques mètres.

«J'étais en train de magasiner et on a entendu un petit bruit sourd. On est sorti et on s'est mis à chercher le conducteur. On se demandait comment le camion était arrivé jusque-là. Ça a pris quelques minutes avant qu'on se rende compte qu'il était couché plus loin», raconte M. Dallaire. Comme d'autres, il a accouru près de la victime. «On s'est rendu compte qu'il n'y avait plus rien à faire», souligne-t-il tristement.

À l'heure du midi, le boulevard Gene-H.-Kruger est habituellement très achalandé. Heureusement, aucun autre véhicule ou piéton ne s'est retrouvé sur la route du camion fou. En chemin, il a toutefois  heurté un panneau de signalisation ainsi qu'une borne-fontaine, «Heureusement, il n'y a pas eu d'autres véhicules qui ont été impliqués, pas d'autres blessés alors qu'on était à l'heure de pointe du midi, mais malheureusement, le conducteur du camion est décédé», mentionne l'agent Letarte.

Une enquête est en cours. Elle permettra notamment de déterminer si le camionneur a été écrasé par son camion ou si ses blessures découlent seulement de sa chute. La CSST mène aussi une enquête. Deux inspecteurs se sont rendus sur place hier. 

La Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie est «extrêmement ébranlée par ce décès et sympathise avec les familles», a indiqué mardi la porte-parole, Sylvie Gamache. Cette dernière confirme que le camion appartenait à Gestion sanitaire David Morin et faisait de la collecte de matières recyclables pour le compte de la Régie. Cette entreprise bien établie dans le domaine de la collecte était bien connue de la Régie puisqu'elle faisait affaire avec elle depuis plusieurs années, dit-elle. Mme Gamache ajoute que les sous-traitants comme celui-ci sont embauchés d'après des normes et des devis qui doivent être respectés.

Avec la collaboration de Brigitte Trahan

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer