33 mois de prison pour Jean-Marc St-Pierre

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(SHAWINIGAN) Jean-Marc St-Pierre, cet homme de 40 ans qui avait été arrêté en avril pour des vols de catalyseurs à Trois-Rivières et des feux de véhicules à l'Auberge Gouverneur à Shawinigan, a été condamné à une peine de 33 mois de prison pour ses crimes.

Compte tenu de sa détention préventive, évaluée à six mois, il lui reste donc 27 mois à purger dans un pénitencier.

L'individu, qui était défendu par Me Alexandre Biron, a en effet disposé dernièrement de tous ses dossiers au palais de justice de Trois-Rivières.

Il avait été arrêté le 4 avril par la police de Trois-Rivières pour le vol de cinq catalyseurs dans le stationnement d'une entreprise, située sur la rue Tebbutt, à Trois-Rivières. Lorsqu'il avait été intercepté, il était sous l'effet des stupéfiants et au volant d'un tracteur rapporté volé.

Du même coup, la police l'avait relié à l'incendie qui avait endommagé cinq véhicules dans la nuit du 29 mars, à l'Auberge Gouverneur, sur la promenade du Saint-Maurice, à Shawinigan. Le feu avait pris naissance à la suite d'une tentative de vol d'essence.

St-Pierre avait en effet percé le réservoir d'essence d'un véhicule alors qu'il tentait d'en voler le contenu à l'aide d'un compresseur. Une étincelle avait jailli. Le feu s'était ensuite propagé à quatre autres véhicules. St-Pierre avait d'ailleurs subi des brûlures légères lors de l'incident.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer