18 mois dans la collectivité pour Michel Pellerin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'architecte Michel Pellerin devra purger une peine de 18 mois dans la collectivité et réaliser 240 heures de travaux communautaires pour avoir conduit deux fois son véhicule avec les facultés affaiblies.

Il a en effet plaidé coupable, mardi, aux deux infractions qui lui étaient reprochées en lien avec l'alcool au volant. Un arrêt des procédures a cependant été prononcé sur le chef de conduite dangereuse.

Le 18 juillet 2013, M. Pellerin a conduit avec un taux de 280 mg d'alcool dans le sang alors que limite est de 80 mg. Puis le 13 septembre 2013, il a récidivé en dépit de son interdiction de conduire.

La sentence qui lui a été imposée par la juge Dominique Slater est issue d'une suggestion commune faite par la procureure de la Couronne, Me Marie-Ève Paquet, et l'avocat de la défense, Me Michel Lebrun. Celle-ci tient compte d'une maladie dégénérative dont souffre l'architecte et de ses antécédents en semblable matière.

Ainsi, il purgera sa peine de 18 mois dans la collectivité dont les six premiers mois, 24 heures sur 24, à sa résidence. Il devra effectuer 240 heures de travaux communautaires au cours de la prochaine année et verser un don de 2500 $ au Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer