Le parc Champlain est dépouillé de quatre plaques commémoratives

Quatre plaques commémoratives ont été dérobées au parc... (Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste)

Agrandir

Quatre plaques commémoratives ont été dérobées au parc Champlain la semaine dernière. La Ville de Trois-Rivières espère les retrouver, car chacune d'elles est évaluée à 500 $.

Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laurie Noreau
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Quatre plaques commémoratives en bronze ont été volées au parc Champlain de Trois-Rivières. La Ville espère retrouver ces plaques qui totaliseraient 2000 $.

On compte sur la vigilance des gens pour... (Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

On compte sur la vigilance des gens pour mettre la main sur les plaques.

Photo: Olivier Croteau Le Nouvelliste

Les plaques rendaient hommage, entre autres à, Ezekiel Hart, l'écrivain Benjamin Sulte ainsi que les soldats américains tués durant la bataille de Trois-Rivières en 1776. «On a remarqué le vol la semaine passée. Une plainte a été déposée officiellement à la Sécurité publique», confirme Cynthia Simard, conseillère en communication à la Ville de Trois-Rivières.

La Ville en est présentement à évaluer si elle remettra des plaques de bronze en place ou si elle les remplacera par des matériaux moins susceptibles d'être volés, mais aussi moins chers.

«On a fait une évaluation interne et ça coûterait 500 $ pour remplacer chaque plaque si on utilise de nouveau du bronze. Les coûts que ça coûte à la Ville sont refilés aux contribuables. On trouve ça très malheureux. On espère que quelqu'un nous souligne où elles sont sinon on va procéder pour les remplacer», mentionne-t-elle.

On compte donc sur la vigilance des gens pour mettre la main sur ces plaques. «Si quelqu'un se présente avec ça chez un ferrailleur, nos noms sont dessus, c'est tout au nom de la Ville de Trois-Rivières», rappelle Cynthia Simard.

Outre les plaques, des câbles auraient aussi disparu dans les derniers jours. «Cette semaine, notre chef électricien nous disait qu'il y avait trois câbles pour la tenue de spectacles qui avaient été dérobés au parc portuaire. On remarque de plus en plus de vols de ce genre-là. On a fait appel à la Sécurité publique pour demander aux policiers d'être de plus en plus vigilants, pour surveiller notre matériel», explique la conseillère en communication.

À la Sécurité publique, on précise que des vols de métaux ne sont pas rares. «C'est par vague. On a eu l'année passée une vague de vols de cuivre, mais ça faisait quand même un bout de temps qu'on n'en avait pas eu», rapporte l'agente Carole Arbelot de la Sécurité publique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer