Violent incendie à Saint-Alexis-des-Monts

Des résidents de la rue Notre-Dame à Saint-Alexis-des-Monts ont eu chaud dans... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

Photo: Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Saint-Alexis-des-Monts) Des résidents de la rue Notre-Dame à Saint-Alexis-des-Monts ont eu chaud dans la nuit de samedi à dimanche, alors qu'un violent incendie a complètement ravagé l'immeuble locatif où ils habitaient.

Les flammes sont apparues vers minuit trente et ont rapidement consumé la totalité de cet immeuble composé de sept unités d'habitation. Au plus fort du brasier, des résidents ont dû fuir l'élément destructeur en sortant de leur appartement via le balcon du deuxième étage.

Le directeur du service des incendies, Raymond Beaudoin, a affirmé qu'à l'arrivée de son équipe, «l'embrasement était généralisé et tout le monde avait été évacué». Cinq adultes et deux enfants ont ainsi été pris en charge par la Croix-Rouge.

Par chance, personne n'a été blessée, mais l'immeuble est une perte totale. Les pompiers ont travaillé d'arrache-pied pour circonscrire les flammes et éviter que le feu n'atteigne les deux maisons voisines.

La Municipalité de Saint-Alexis-des-Monts a ouvert ses bureaux pour accueillir les sinistrés, en collaboration avec la Croix-Rouge. Le maire Michel Bourassa a passé la nuit sur les lieux afin de s'assurer que ses citoyens touchés ne manquent de rien.

«On a été chanceux, les gens ont eu le temps de sortir. C'était quand même la nuit. Nous avons ouvert un poste d'urgence de la Croix-Rouge à l'hôtel de ville toute la nuit. Les gens étaient bien contents. La Croix-Rouge est arrivée au milieu de la nuit pour accueillir les sinistrés et les reloger s'ils avaient besoin de logement. Il a plu toute la nuit, donc les gens ont apprécié. On a fait du café, on avait de l'eau et des victuailles pour que les gens soient, au moins, réconfortés», signale le premier magistrat.

Pour l'heure, on ignore les causes de cet incendie, ni si c'est la Sûreté du Québec ou le Service des incendies de Saint-Alexis-des-Monts qui mènera l'enquête.

Notons que les pompiers de Saint-Alexis-des-Monts ont reçu l'appui de leurs collègues de Saint-Paulin, de Sainte-Angèle-de-Prémont et de Saint-Élie-de-Caxton. En tout, plus d'une trentaine de sapeurs ont combattu les flammes jusqu'aux premières heures de la matinée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer