Violent incendie à Drummondville: des personnes manquent à l'appel

Un violent incendie a ravagé un immeuble d'une trentaine de logements situé au... (Photo: Éric Beaupré)

Agrandir

Photo: Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Drummondville) Un violent incendie a ravagé un immeuble d'une trentaine de logements situé au 100, rue des Merisiers à Drummondville, dans la nuit de mercredi à jeudi vers minuit quarante. Certains résidents ont été blessés et des personnes manquent toujours à l'appel.

«Nos enquêteurs sont actuellement à l'oeuvre pour retracer les personnes manquantes», signale l'agente Aurélie Guindon de la Sûreté du Québec. «On parle de personnes manquantes, mais en même temps, ce sont peut-être des gens qui étaient parties à l'extérieur pour les vacances, des gens qui n'étaient juste pas là cette nuit.»

Au plus fort des flammes, une épaisse fumée noire s'élevait dans le ciel de Drummondville. L'immeuble de trois étages pourrait être déclaré perte totale, puisque le dernier étage s'est effondré en partie sous l'intensité de l'élément destructeur.

La Croix rouge du Centre-du-Québec a été mandatée sur place afin de soutenir les sinistrés, en étroite collaboration avec le Service d'intervention d'urgence Civile du Québec MRC de Drummond. La Ville de Drummondville a également pris certaines mesures pour s'assurer que ses citoyens soient pris en charge.

Au total, l'intervention a nécessité le travail d'une cinquantaine de pompiers du Service de sécurité incendie de Drummondville (SSID), du Service incendie de Saint-Cyrille-de-Wendover et du Service incendie de Saint-Germain-de-Grantham. «Actuellement, nous pouvons confirmer que le feu est maîtrisé. Par contre, l'opération pourrait s'échelonner sur plusieurs heures encore», souligne le directeur du SSID, Georges Gagnon.

Pour l'heure, la Sûreté du Québec ignore l'origine du brasier. Selon certaines informations diffusées sur les réseaux sociaux, un feu de cuisson pourrait être à la source du sinistre. «Ça fait partie des hypothèses qui sont envisagées. Comme les pompiers sont toujours sur la scène, il faudra attendre qu'ils terminent leur intervention pour que nos enquêteurs se penchent sur les recherches des causes», mentionne l'agente Guindon.

La Ville de Drummondville invite les citoyens touchés à téléphoner au 819-478-6550 pour tout besoin spécifique ou support particulier concernant l'événement.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer