Un policier de Trois-Rivières risque une suspension

Un policier de la Sécurité publique de Trois-Rivières a été arrêté pour... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Un policier de la Sécurité publique de Trois-Rivières a été arrêté pour conduite avec les facultés affaiblies par l'alcool alors qu'il n'était pas en service. S'il est reconnu coupable, le policier sera suspendu sans solde pour une période de 38 jours, une mesure suffisamment dissuasive, estime la Ville de Trois-Rivières.

Avant que le policier ne soit traduit en justice, la Ville et l'Association des policiers et pompiers se sont déjà entendues sur la sanction, advenant qu'il plaide ou qu'il soit reconnu coupable. Le porte-parole à la Ville de Trois-Rivières, Yvan Toutant, souligne que l'administration municipale voulait avoir un plan d'action afin de bien réagir si la culpabilité du policier est avérée.

«Le policier n'a pas été reconnu coupable et n'a pas plaidé coupable. Toutefois, nous avons convenu d'une sanction avec l'association qui est basée sur la jurisprudence de cas similaires ailleurs au Québec. Cette sanction sera imposée uniquement si le policier est reconnu coupable», explique M. Toutant.

«Nous croyons qu'une suspension sans solde de 38 jours de travail est suffisante et dissuasive. Trente-huit jours sans travail, ça fait beaucoup mal au portefeuille. De plus, il s'agit d'un bon policier qui n'a aucun antécédent.»S'il est suspendu, le policier pourra reprendre son travail après cette période. Toutefois, s'il est reconnu coupable, il ne pourra conduire pendant plusieurs mois, avant de pouvoir possiblement participer au programme d'antidémarreur éthylométrique. Cette mesure ne s'applique toutefois que pour la conduite de son véhicule personnel.

Durant la période qui lui sera interdit de conduire, il ne pourra, par conséquent, plus faire de patrouille en solitaire. Il sera donc obligatoirement en équipe ou affecté à des tâches administratives.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer