Une fête sans anicroche majeure dans la région

La soirée du 23 juin et celle d'hier ont été passablement tranquilles pour les... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(TROIS-RIVIÈRES) La soirée du 23 juin et celle de mercredi ont été passablement tranquilles pour les forces de l'ordre de la région. L'ensemble des célébrations de la fête nationale se sont déroulées sans anicroche majeure.

La Sûreté du Québec (SQ) ne rapporte que quatre arrestations pour conduite avec les facultés affaiblies par l'alcool, dont une qui concerne un conducteur soumis à la mesure tolérance zéro, alors que la Sécurité publique de Trois-Rivières n'a intercepté qu'un seul automobiliste ivre.

Par ailleurs, la SQ a arrêté cinq personnes pour possession de cannabis. De plus, une personne d'âge mineur a été arrêtée car elle aurait cassé un phare d'une voiture de patrouille qui se trouvait sur le site des célébrations de Saint-Boniface. Deux bagarres ont d'ailleurs éclaté lors de ces célébrations et deux conducteurs y ont été arrêtés pour avoir pris le volant avec les facultés affaiblies.

INTERCEPTÉ À 164 KM/H SUR LA 40

La SQ a intercepté un jeune homme de 19 ans de Trois-Rivières, le 22 juin, alors qu'il circulait vers 23 h 50 à 164 km/h sur l'autoroute 40, à Trois-Rivières. L'homme a reçu un constat d'infraction de 1043 $ en plus de se voir imposer 14 points d'inaptitude. Son permis probatoire a de plus été saisi.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer