Un motocycliste perd la vie à Maskinongé

Un motocycliste a perdu la vie à la... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Un motocycliste a perdu la vie à la suite d'une collision avec une voiture sur la route 138 à Maskinongé.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Maskinongé) Un motocycliste, Michel Rochon 54 ans de Sainte-Sophie, a perdu la vie alors que sa passagère était dans un état critique mercredi à la suite d'une collision avec une voiture. Pour une raison toujours inconnue, la voiture conduite par un septuagénaire est venue percuter la dernière moto d'un groupe de trois qui circulaient dans la direction opposée. Les deux autres motocyclistes ont réussi à éviter l'impact.

Les secours ont été appelés sur les lieux... (Photo: Andréanne Lemire Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Les secours ont été appelés sur les lieux de l'accident

Photo: Andréanne Lemire Le Nouvelliste

L'accident est survenu sur la route 138, à l'ouest du village de Maskinongé, peu après 16 h. Les deux personnes prenant place sur la moto, un homme dans la cinquantaine et une femme dans la quarantaine, ont été grièvement blessées par la collision. Le décès de l'homme a plus tard été constaté à l'hôpital.

Jeudi matin, la SQ a confirmé que la femme se trouve maintenant dans un état stable. On ne craint plus pour sa vie.

Selon un témoin arrivé sur les lieux après la collision et rencontré sur place par Le Nouvelliste, l'homme et la femme gisaient dans le fossé. Leur moto était également au même endroit. De la route, il était impossible d'apercevoir la moto happée. Seuls plusieurs débris témoignaient encore de la violence de l'impact.

Toujours selon le témoin, l'automobiliste qui circulait à contresens aurait dévié de sa voie avant de percuter la dernière moto d'un groupe de trois.

«La voiture circulait en direction est lorsqu'elle a dévié de sa voie. Elle est entrée en collision avec la dernière moto du groupe, les deux autres ont réussi à éviter l'accident», explique la sergente Audrey-Anne Bilodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ).

Les deux occupants de la voiture, un homme et une femme septuagénaires, ont également été blessés. Même si leurs blessures sont moins importantes que celles subies par les deux motocyclistes, ils ont été également transportés par ambulance au centre hospitalier, notamment pour un choc nerveux. L'aide des pompiers de Maskinongé a été nécessairepour sortir le conducteur de l'habitacle.

Les circonstances de l'accident demeuraient nébuleuses mercredi soir. La collision est survenue sur un tronçon très droit de la route, alors que la chaussée était sèche et que le soleil était haut dans le ciel. «Toutes les hypothèses sont sur la table. Est-ce que l'automobiliste a eu un malaise, est-ce qu'il a eu un problème avec sa voiture? L'enquête déterminera les circonstances», ajoute la sergente Bilodeau.

La route 138 a été fermée de longues heures à la circulation, le temps que les enquêteurs, des spécialistes en reconstitution d'accident, fassent la lumière sur les causes de l'accident. Les automobilistes devaient emprunter une route secondaire. Ce n'est que vers 21 h 30 que la circulation a pu reprendre.

Une autopsie sera réalisée sur le corps de la victime. De plus, des évaluations mécaniques de la moto ainsi que du véhicule seront effectuées. Toutefois, ces deux véhicules étaient des modèles de l'année 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer