Vols de guichets: trois hommes arrêtés à Trois-Rivières

Trois hommes ont été arrêtés, mardi matin, relativement à des vols de guichets... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Trois hommes ont été arrêtés, mardi matin, relativement à des vols de guichets automatiques dans des supermarchés IGA, situés à Trois-Rivières et à Shawinigan. Il s'agit de Keven Comeau, 34 ans, Stéphane Gauthier, 46 ans et Pierre Tremblay, 36 ans.

Les trois prévenus auraient volé un guichet ATM, le 15 mars dernier, au IGA, situé sur la 7e Avenue, dans le secteur Grand-Mère, à Shawinigan. Ils auraient défoncé une vitrine avant d'attacher le guichet à une camionnette pour le sortir du commerce.

Deux semaines plus tard, soit le 29 mars, Comeau et Gauthier auraient ensuite dérobé un guichet appartenant à la Banque de Montréal au IGA Sainte-Marguerite, à Trois-Rivières en utilisant le même modus operandi. Ces deux individus auraient répété le même stratagème, le 6 avril, au IGA Jean-XXIII, mais ils n'ont pas réussi à s'emparer du guichet. Ils auraient quand même causé quelques dommages en cassant des vitres.

Pour ces infractions, ils doivent donc répondre à des chefs d'introductions par effraction et vols de même que possession d'outils de cambriolage. Comeau et Gauthier doivent en plus répondre à des chefs supplémentaires de vol de véhicule le 11 mars et de recels de deux véhicules volés. Finalement, trois accusations de port de déguisement ont été portées contre Stéphane Gauthier, sans compter un chef de possession de marijuana.  

Ainsi, Comeau fait face à un total de sept chefs d'accusation, Gauthier 11 chefs et Tremblay deux. «Ça nous permet de solutionner un paquet de dossiers», note l'agent Michel Letarte, porte-parole de la Sécurité publique de Trois-Rivières. Certains des véhicules dérobés auraient été utilisés pour commettre les vols de guichets. D'autres personnes pourraient être arrêtées dans certains de ces dossiers.

Les trois suspects ont comparu, mardi, au palais de justice de Trois-Rivières. Le procureur de la Couronne, Me Benoît Larouche, s'est objecté à leur remise en liberté en raison de la gravité des crimes et de leurs antécédents judiciaires. Tremblay aurait notamment déjà fait du pénitencier et Comeau aurait une cause pendante devant les tribunaux. Leur avocat, Me Louis-R. Lupien, a demandé à ce que l'enquête sur caution soit fixée à vendredi.

Ces vols rappellent celui commis au Collège Shawinigan, le 25 mai. Des malfaiteurs avaient fracassé une vitre avant de littéralement arracher un guichet ATM à l'aide d'un véhicule. Ce dossier n'aurait toujours pas été résolu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer