Accusé de viol, Mathieu Roy aurait fait une deuxième victime

Mathieu Roy aurait mis une enfant de 11... (Tirée de Facebook)

Agrandir

Mathieu Roy aurait mis une enfant de 11 ans enceinte. De nouvelles accusations ont été déposées, lundi, au palais de justice de Trois-Rivières.

Tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Mathieu Roy, cet homme de Trois-Rivières, soupçonné d'avoir violé une fillette de 11 ans et de l'avoir mise enceinte, aurait agressé sexuellement une seconde mineure.

La procureure de la Couronne, Me Catherine Roberge. ... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

La procureure de la Couronne, Me Catherine Roberge. 

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Lors de son retour devant le tribunal lundi après-midi au stade de son enquête sur caution dans le premier dossier, la procureure de la Couronne, Me Catherine Roberge, a en effet porté deux nouveaux chefs d'accusation contre l'individu de 32 ans.

On lui reproche d'avoir agressé sexuellement une adolescente entre le 1er décembre 2013 et le 1er avril 2014 et de s'être livré à des contacts sexuels sur elle. La présumée victime était âgée de 14-15 ans au moment de ces événements. 

Comme une nouvelle preuve lui a alors été divulguée et que celle-ci comprend un enregistrement vidéo, l'avocat du prévenu, Me Louis-R. Lupien a décidé de ne pas tenir immédiatement l'enquête sur caution de son client afin d'en prendre connaissance. La cause a donc été reportée pour la forme au 22 juin. Mathieu Roy demeurera donc détenu pour l'instant puisque la Couronne s'objecte toujours à sa remise en liberté compte tenu de la gravité des crimes. 

Ces nouveaux délits sexuels qui lui sont reprochés auraient été commis avant les événements impliquant la victime qu'il aurait mise enceinte. L'adolescente, qui a maintenant 16 ans, ne voulait pas porter plainte mais lorsqu'elle a appris qu'une enquête policière était en cours sur une autre jeune fille, elle aurait décidé de dénoncer Mathieu Roy à son tour. 

Rappelons que ce dernier, qui n'a aucun antécédent judiciaire, se serait livré à des agressions sexuelles sur une fillette de 11 ans entre le 25 août 2014 et le 21 avril 2015. Or, elle est tombée enceinte pour ensuite accoucher en mai dernier à l'âge de 12 ans.

Au départ, elle n'a jamais voulu parler des agressions dont elle était victime de la part du suspect. Puis, elle a commencé à éprouver des malaises, se plaignant de maux de coeur et de ventre. À plusieurs reprises, sa mère lui a fait rencontrer un pédiatre pour découvrir la nature de ces maux mais en vain. 

Une grossesse éventuelle n'aurait pas été envisagée par le médecin compte tenu de son jeune âge. Qui plus est, la petite avait alors un léger surplus de poids, ce qui venait masquer certains symptômes au départ. 

Or, devant l'inquiétude grandissante de sa famille qui trouvait sa condition de plus en plus anormale, un pédiatre a encore une fois été consulté mais il était trop tard. Elle était rendue à sa 36e semaine de grossesse. Un avortement était devenu impossible. Elle a donc accouché en mai dernier. Le bébé aurait été confié à la grand-mère compte tenu de l'âge de la fillette.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer