Un homme arrêté pour avoir mis une enfant de 11 ans enceinte

Mathieu Roy est accusé d'agression sexuelle. Il aurait... (Tirée de Facebook)

Agrandir

Mathieu Roy est accusé d'agression sexuelle. Il aurait mis une enfant de 11 ans enceinte.

Tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Une autre sordide affaire d'agression sexuelle a été mise à jour, vendredi, au palais de justice, avec la comparution d'un homme de 32 ans, Mathieu Roy, de Trois-Rivières.

Il aurait en effet mis enceinte une jeune fille de 11 ans. Cette dernière a accouché en mai dernier. Elle a maintenant 12 ans. 

Le présumé agresseur a été arrêté jeudi soir par les policiers de Trois-Rivières au terme d'une enquête. Il a formellement été accusé, vendredi matin, d'agression sexuelle et d'attouchements sexuels. Lors de son court passage dans le box des accusés, il n'a manifesté aucune émotion particulière, hormis un peu de nervosité. Notons que des membres de la famille de la présumée victime s'étaient déplacés pour assister à la comparution. À leur sortie de la salle d'audiences, ils n'ont pas voulu faire de commentaires.

La procureure de la Couronne, Me Catherine Roberge, s'est pour sa part objectée à la remise en liberté de Mathieu Roy, et ce, même s'il n'a aucun antécédent judiciaire. Celui-ci, qui est défendu par Me Louis-R. Lupien, demeurera donc détenu tout le week-end. Son enquête sur caution a été fixée à lundi. 

Les faits qui lui sont reprochés seraient survenus entre le 25 août 2014 et le 21 avril 2015. Roy aurait profité de rencontres qu'il avait avec la fillette pour se livrer à des agressions sexuelles sur elle. 

Or, cette dernière a commencé à éprouver des malaises. Elle disait notamment avoir mal au coeur et au ventre. Elle aurait notamment rencontré un médecin mais personne n'aurait soupçonné une grossesse compte tenu de son jeune âge. Et comme la petite était plutôt bien enveloppée, la prise de poids n'a pas été considérée au départ comme un signe de son état réel, et ce, malgré les inquiétudes de sa famille. 

C'est finalement à sa 36e semaine de grossesse qu'un médecin a découvert qu'elle était bel et bien enceinte. À ce stade-ci, un avortement était devenu impossible. 

Elle a donc accouché en mai dernier. Le bébé aurait été confié à la grand-mère compte tenu de l'âge de la fillette. Des procédures civiles ont d'ailleurs été entreprises à ce sujet. 

Enfin, notons qu'une enquête policière sur Mathieu Roy est toujours en cours en lien avec une autre possible victime.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer