Braquage à domicile: Alex Gaudet-Martel écope de neuf mois

Alex Gaudet-Martel a reçu sa sentence, hier, au palais de justice de La Tuque... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(La Tuque) Alex Gaudet-Martel a reçu sa sentence, mercredi, au palais de justice de La Tuque concernant plusieurs chefs d'accusation en lien avec une introduction par effraction et des braquages à domicile survenus sur la rue Tessier et Saint-Louis à La Tuque. Il a été condamné à neuf mois de prison en plus de devoir se soumettre à une probation de trois ans.

«Je considère que c'est une peine très clémente. Je le fais pour une raison. C'est que je ne veux pas vous assommer. Je pense qu'on peut vous récupérer, et je veux favoriser votre réinsertion sociale. C'est la seule raison», a affirmé le juge Jacques Lacoursière.

Le jeune homme de 19 ans avait précédemment reconnu sa culpabilité aux chefs d'introduction dans une maison d'habitation, de voies de fait avec lésions, d'avoir proféré des menaces et de port de déguisement dans un dessein criminel.

Il a été condamné à neuf mois de prison, moins la détention préventive. Il devra donc purger six mois. Il devra également se soumettre à une probation de trois ans avec un suivi de 18 mois. Il devra aussi demeurer chez ses grands-parents pour une période de 15 mois. Il lui sera interdit de communiquer avec les victimes et les deux complices mineurs dans le dossier. Il devra fournir un échantillon d'ADN et ne pourra posséder d'armes pendant 10 ans.

Il s'agit d'une sentence à mi-chemin entre les demandes des avocats. Le procureur de la Couronne avait demandé deux ans moins un jour avec trois ans de probation. «Bien que ce ne soit pas déraisonnable, ça ne reflète peut-être pas suffisamment tous les points positifs qui ont été mentionnés et qu'il semble y avoir une lueur d'espoir dans votre cas», a souligné le Juge Lacoursière.

L'avocate de l'accusé, Me Mélanie Ricard, avait quant à elle demandé une sentence de 60 jours en plus d'une longue probation, d'une thérapie et de 240 heures de travaux communautaires. «La peine suggérée par la défense quant à elle ne reflète pas les éléments qui sont aggravants dans cette affaire-là. La dénonciation de la situation doit primer dans un cas semblable», a fait remarquer le juge.

Le juge a pris en considération plusieurs facteurs aggravants, notamment la gravité des infractions, l'âge de la victime qui avait 71 ans, le port de déguisement et un antécédent récent de même nature. Il a également pris en compte les facteurs atténuants, entre autres le jeune âge de l'accusé, la détention préventive, le plaidoyer de culpabilité, la collaboration de l'accusé avec les policiers et le rapport pré-sentenciel positif.

Rappelons que le 8 avril dernier, l'accusé s'est introduit avec ses complices dans une résidence de la rue Tessier, à La Tuque. Les trois individus ont ensuite volé des objets avant de prendre la fuite. Les malfaiteurs avaient cogné à la porte du logement. Le résident avait ouvert sans se douter qu'il s'apprêtait à vivre un mauvais quart d'heure. Une altercation avait eu lieu et la victime avait été blessée légèrement. Un autre événement de même nature s'est produit le 31 mars 2015.

Au terme des procédures, les deux avocats étaient satisfaits de la décision rendue par le juge.

«Il lui reste six mois à purger, je pense que c'est une bonne sentence. On était conscient qu'on demandait une sentence qui était particulièrement dans le bas de la fourchette applicable», a avoué l'avocate de l'accusé, Me Mélanie Ricard.

Son client, Alex Gaudet-Martel, était lui aussi satisfait de la sentence, selon ses dires.

«Je pense que, comme le juge lui a conseillé, il va prendre la balle au bond. C'est un individu qui a déjà une bonne partie du processus de réhabilitation de réalisée, notamment au niveau de sa prise de conscience. Il est conscient qu'il a tous les outils pour une réhabilitation complète, et il a l'intention de s'en servir», a conclu Me Ricard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer