Collision à Sainte-Anne-de-la-Pérade: l'identité de la jeune femme dévoilée

Trois véhicules ont été impliqués dans un face-à-face... (PHOTO: SYLVAIN MAYER)

Agrandir

Trois véhicules ont été impliqués dans un face-à-face mortel, suivi d'un accrochage, vendredi sur la route 354 entre Sainte-Anne-de-la-Pérade et Saint-Casimir.

PHOTO: SYLVAIN MAYER

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Sainte-Anne-de-la-Pérade) Un violent face-à-face, suivi d'un accrochage, s'est soldé par le décès d'une personne, vendredi matin à 8 h 50, sur la route 354 qui relie Sainte-Anne-de-la-Pérade et Saint-Casimir. La conductrice d'un des trois véhicules impliqués, Sarah Patoine, 27 ans, a perdu la vie au moment de l'impact. La victime est originaire de Sainte-Anne-de-la-Pérade.

«Un véhicule s'est retrouvé en sens inverse et a frappé deux autres voitures», explique la sergente Éloïse Cossette, porte-parole de la Sûreté du Québec. Pour l'heure, on ignore pourquoi le véhicule de type pick-up a dévié de sa voie.

Selon les premières informations recueillies sur place par les enquêteurs de la Sûreté du Québec, «le camion se dirigeait vers Sainte-Anne-de-la-Pérade. Il s'est retrouvé au milieu de l'autre voie, où il a frappé une première voiture qui a terminé sa course dans le fossé, puis une deuxième voiture qui est allée finir sa course le long d'un garde-fou dans la voie inverse».

Bien que l'alcool ou la consommation de drogue ne soient pas retenus, aucune hypothèse n'est pour le moment exclue pour expliquer ce face-à-face mortel. «Pourquoi, dans un bout droit, entre deux courbes, le camion s'est-il ramassé dans l'autre voie? Nous devrons avoir une rencontre avec le conducteur», renchérit la sergente Cossette.

Une attention particulière sera portée sur l'état mécanique de la camionnette, qui était alors chargée de bois et de divers matériaux, ainsi que sur les deux autres voitures. Qui plus est, les enquêteurs tenteront de déterminer à quelle vitesse le conducteur roulait au moment de l'impact.

La conductrice du troisième véhicule impliqué, une femme âgée dans la soixantaine, ainsi que le conducteur de la camionnette, âgé dans la trentaine, ont été conduits à l'hôpital. On ne craint cependant pas pour leur vie. 

Des pinces de désincarcération ont été nécessaires afin d'extirper Mme Patoine de son véhicule. Des experts en reconstitution de scènes de la Sûreté du Québec ont examiné les lieux de l'impact, entraînant la fermeture de la route 354 jusqu'à 15 h 30.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer