Un couple de Saint-Stanislas porté disparu

Marcel Pronovost, 76 ans, et Jacqueline Melançon, 69...

Agrandir

Marcel Pronovost, 76 ans, et Jacqueline Melançon, 69 ans, ont été vus pour la dernière fois lundi dernier vers midi.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La Sûreté du Québec demande l'aide de la population pour retrouver un couple de personnes âgées porté disparu depuis le 11 mai dernier, laissant leurs proches submergés dans une profonde inquiétude.

Marcel Pronovost, 76 ans, et Jacqueline Melançon, 69 ans, ont été vus pour la dernière fois lundi dernier vers midi alors qu'ils se trouvaient dans un commerce du secteur Saint-Georges, à Shawinigan.

«Ils se déplaceraient à bord d'un Chevrolet Cavalier 1997 de couleur bleue immatriculé N48 GGS», explique la Sûreté du Québec qui indique que leurs proches «ont des raisons de craindre pour leur santé et leur sécurité».

La fille de Mme Melançon, Lucie Lagacé, avoue que toute la famille est morte d'inquiétude. Lundi dernier, les proches on été avisés que la dame ne s'était pas présentée à une activité où elle devait être. «Ma mère est très impliquée auprès de l'Âge d'or et elle n'était pas à ses activités lundi. Ça ne lui arrive pourtant jamais», souligne Mme Lagacé.

Lorsque les proches se sont rendus à la résidence du couple, ils ont constaté que personne ne s'y trouvait et que la voiture n'était plus là. Depuis, des recherches ont été entamées, mais sans succès. «C'est incompréhensible, on ne retrouve rien, pas même leur véhicule. C'est l'enfer et on est dans le néant», affirme Lucie Lagacé.

La fille de Mme Melançon indique de plus que la Sûreté du Québec a procédé à des recherches en hélicoptère, mais aucun indice n'a été trouvé. Comme le secteur de Saint-Georges est près de la rivière Saint-Maurice, des recherches seront entamées près de ce cours d'eau. «Les policiers doivent faire des recherches à la rivière Saint-Maurice, même si nous n'avons trouvé aucune trace. On ne sait jamais...»    

Marcel Pronovost mesure 1,80 m (5 pi 10 po) et pèse 100 kg (220 lb). Il a les cheveux et les yeux bruns. Jacqueline Melançon mesure quant à elle 1,50 m (4 pi 11 po) et pèse 59 kg (130 lb). La dame a les cheveux bruns et les yeux verts.

Toute personne qui a des informations qui permettraient de retrouver le couple doit communiquer avec la Sûreté du Québec au 1 800  659-4264.

Trois autres disparitions de personnes âgées

Cette disparition du couple de Saint-Stanislas n'est pas sans rappeler trois autres disparitions survenues dans la région au cours des treize derniers mois. Le 10 avril 2014, Lucien Brassard, 71 ans, a quitté en pleine nuit la résidence de Louiseville où il se trouvait. La Sûreté du Québec ainsi que des bénévoles ont entrepris des recherches, mais l'homme n'a jamais été retrouvé.

Le 6 juillet 2014, c'était au tour d'Yvon Guévin de Pierreville de disparaître. Malgré les nombreuses recherches entamées, l'homme de 75 ans manque toujours à l'appel. Son véhicule, une Jeep Cherokee rouge vin, n'a également pas été revu.

Quelques semaines plus tard, on apprenait la disparition de Theresia Speier-Galbas, une dame de 83 ans de Verdun. Elle est disparue depuis le 17 septembre dernier. Alors qu'elle et son conjoint se trouvaient dans la réserve faunique Mastigouche, à Saint-Alexis-des-Monts, ils auraient eu un accident. L'homme a été retrouvé par des chasseurs près du lac Pimbina, mais sa conjointe a disparu sans laisser de traces. Plusieurs recherches ont été entreprises par la suite, mais sans succès.

Le fils de la dame, John Fisher, survolera ce week-end le secteur à bord d'un hydravion en espérant trouver des indices qui pourraient permettre de retrouver sa mère.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer