Sept ans de pénitencier pour Jean-Yves Duchesneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(TROIS-RIVIÈRES) Jean-Yves Duchesneau, 66 ans, a été condamné, lundi, à purger une peine de sept ans de prison pour avoir fait le trafic de cocaïne entre août 2012 et avril 2013 et pour complot.

Il lui restera toutefois quatre ans à passer derrière les barreaux à compter d'aujourd'hui puisque le juge Guy Lambert a tenu compte du temps préventif passé en prison, soit deux ans calculé à temps et demi.

Considéré à une certaine époque comme l'un des principaux lieutenants du caïd Raymond Desfossés, Duchesneau a une feuille de route criminelle très longue. Il a déjà été condamné à quatre peines de pénitencier depuis 1997, dont trois pour trafic ou possession dans le but de faire le trafic de stupéfiants et une autre pour vol qualifié. Sa dernière peine remonte en 2005: il avait écopé de huit ans pour complot, trafic et gangstérisme.

Il a obtenu sa libération conditionnelle en 2010 bien que son terme de prison se terminait en janvier 2012. Si, au départ, il a travaillé comme cuisinier, a ouvert un restaurant à Bécancour et une boutique, ses efforts de réhabilitation dans le droit chemin auront été vains.

En août 2012, une enquête a été instituée par la Sûreté du Québec puisqu'on le soupçonnait d'être devenu la tête dirigeante d'un nouveau réseau de vente de cocaïne.

Des surveillances ont alors été effectuées. À la fin février, les enquêteurs ont fait appel un agent d'infiltration qui a acheté de la cocaïne à Duchesneau et ses complices à quelques occasions.

Il sera donc arrêté en avril 2013 lors d'une frappe policière, qui avait nécessité la présence de 70 policiers. Outre Duchesneau, ses présumés complices, soit Alain Bouchard, Gérald Leboeuf (ces deux derniers ont écopé de peine de trois ans de prison en novembre dernier), Alain Guy, Alain Laliberté et Jacques Balleux. Les perquisitions avaient permis de mettre la main sur un kilogramme de cocaïne.

Duchesneau a ensuite plaidé coupable aux accusations de trafic de cocaïne, possession pour fins de trafic et complot.

Dans le cadre des plaidoiries sur sentence, le procureur de la Couronne, Me Jean-Marc Poirier, avait suggéré au juge Lambert une peine de neuf ans de prison. L'avocat de la défense, Me Michel Lebrun, avait demandé pour sa part une peine entre cinq et sept ans de prison et le calcul de la détention préventive à trois ans.

Dans sa décision, le juge Lambert a écrit: «Le tribunal tient compte que la peine de sept ans reçue en 2005 pour trafic de cocaïne et d'une année consécutive pour gangstérisme faisait suite à un trafic beaucoup plus important que celui pour lequel a plaidé coupable dans le présent dossier. Il tient compte aussi de l'âge de l'accusé qui a maintenant 66 ans.»

nancy.massicotte@lenouvelliste.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer