Deux ans de prison pour Daniel Vallières

L'incendie criminel avait complètement détruit cette résidence du... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

L'incendie criminel avait complètement détruit cette résidence du boulevard Bécancour à Bécancour.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste

(TROIS-RIVIÈRES) Daniel Vallières devra purger une peine de deux ans de prison pour avoir mis le feu à sa maison avec l'intention de frauder ses assureurs.

Sa sentence sera assortie d'une probation de trois ans, dont 18 mois avec surveillance.

Dans la nuit du 23 janvier dernier, Vallières avait non seulement mis le feu à sa maison du boulevard Bécancour à Bécancour (secteur Gentilly) mais il était passé aux actes alors que sa conjointe et des enfants (dont un bébé de six mois) se trouvaient à l'intérieur. Lorsque les flammes s'étaient déclarées, il avait cependant fait sortir tout le monde, de sorte que personne n'avait été blessé.

L'enquête de la Sûreté du Québec avait ensuite permis d'apprendre que Vallières avait voulu frauder sa compagnie d'assurances. Le feu avait complètement détruit cette résidence de deux étages.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer